Dominique Maisons

  • Hollywood, 1953. L'industrie cinématographique est un gâteau fourré à l'arsenic que se disputent la mafia, l'armée et les ligues de vertu catholiques. Dans ce marécage moral et politique, ne survivent que les âmes prêtes à tout. Le producteur raté Larkin Moffat est de ceux-là. Abonné aux tournages de séries B, il fait vivoter les crève-la-faim du cinéma et enrage contre ce système qui l'exclue. Jusqu'au jour où il se voit proposer la chance de sa vie. Dans cette combine dangereuse vont graviter autour de lui le major Buckman, parieur et coureur invétéré, le très ambivalent père Santino Starace, l'impresario et proxénète Johnny Stompanato. Tous vont croiser leurs destins, multiplier les manoeuvres et les crimes dans ce grand cirque du cinéma américain. Alors que défilent les Errol Flynn, Clark Gable, Hedy Lamarr et autres Frank Sinatra, ce petit monde sans scrupule va s'adonner à ce qu'il sait faire de mieux : manipuler les masses et veiller à son profit.

  • Un thriller d'atmosphère envoûtant et sanglant. L'Aliéniste de Caleb Carr a trouvé son successeur. Max Rochefort, dandy parisien et feuilletoniste à succès, croise le chemin de Giovanni Riva, jeune employé du journal Le Matin. L'excentrique Rochefort prend le jeune homme à son service dans son atelier d'écriture. Mais la réalité rattrape les meilleurs scénarios issus de l'imagination de Max: lors d'une soirée mondaine, un cardinal est retrouvé mort, atrocement mutilé dans sa chambre d'hôtel. Sous pression politique, la Sûreté doit désigner un coupable rapidement. Pour sauver une jeune innocente accusée du crime, Max et Giovanni se lancent dans l'enquête... Entourés d'une ligue de gentlemen extraordinaires - l'écrivain Gaston Leroux, l'aéronaute Louis Paulhan, le psychologue Alfred Binet et bien d'autres -, ils seront conduits des splendeurs aux bas-fonds du Paris bouillonnant et amoral de 1909. Dominique Maisons a reçu le Grand Prix VSD du Polar 2011 pour son thriller, Le Psychopompe (réédité par Pocket sous le titre Les Violeurs d'âme). Son précédent roman, Le Festin des fauves, a été sélectionné pour le Prix Polar 2016 de Cognac.

  • Tout pour être heureuse... vraiment ?
    Dans les coulisses poisseuses du rêve américain, il ne fait pas bon être une actrice prometteuse.
    Rose Century a vingt ans et pèse déjà des millions de dollars au box-office.
    Beaucoup tueraient pour prendre sa place.
    Au-delà de ces apparences, la vie de Rose n'a pourtant rien d'enviable. Un agent qui la manipule comme une enfant ; des réalisateurs qui se comportent en prédateurs sexuels ; des amis d'enfance qui sombrent dans la drogue ; une mère qui lui fait porter ses ambitions manquées ; un père milliar daire qui la méprise.
    Et une soeur, morte dans des circonstances troubles.
    Rose n'en peut plus, elle veut fuir ce cauchemar doré. Mais Los Angeles ne peut pas la laisser disparaître. On a besoin d'elle pour servir la machine à rêve, et les ambitions électo rales de son père.
    Alors, si Rose pose problème... Il va falloir trouver très vite la solution.
    Auteur déjà couronné des prix VSD du Polar 2011 et Prix Griffe noire du meilleur roman historique 2016, digne héritier d'Hervé Le Corre ou Dennis Lehane, Dominique Maisons confirme son talent protéiforme en nous offrant son premier grand " roman américain ", au suspense vertigineux.

  • Le nouveau grand espoir du thriller français lâche les fauves.Un roman impitoyable et magistral.A Neuilly, un notable donne une somptueuse soirée libertine. Les hommes portent des masques de lions ou de chacals, les femmes sont les proies : gazelles ou biches. La fête s'achève dans un jaillissement de sang. L'hôte s'écroule. Un poison lui a fait exploser tous les organes. Qui est ce Judex qui revendique le meurtre et se présente en justicier ?Que viennent faire dans ce puzzle sanglant une maîtresse SM en guerre contre les hommes, trois frères brésiliens qui sèment la mort pour récupérer d'étranges urnes funéraires ?Quand un nouveau grand ponte succombe aux avertissements de Judex, c'est tout l'appareil étatique et policier qui se retrouve en danger. Le Commandant Rossi sait qu'il est le premier fusible. Pour sauver sa peau, il doit remonter la piste de Judex jusqu'aux plus hautes sphères.

  • Une nouvelle inédite de l'été écrite par Dominique Maisons, le gagnant du Prix du polar VSD 2011.
    Quand un mariage en grandes pompes tourne aux pompes funèbres...
    Lauréat Prix VSD.

  • Le psychopompe Paris, hiver 2011. La vie d'Alice Jourdan bascule dans l'horreur la nuit où elle se fait agresser par un vagabond fantomatique qui a le visage de son mari défunt. L'incident plonge la jeune femme dans un état de terreur paranoïaque. Elle va se confier à Victor Bellanger, flic marginal en pleine dérive, qui n'hésite pas à rompre avec tout cadre légal pour mener sa propre enquête. Tous deux se retrouvent au coeur d'une série d'incidents violents liés au passé familial de la jeune femme. Les portes de la folie scientifique viennent de s'ouvrir ! Isolés et traqués, ils ne peuvent compter que sur eux-mêmes pour échapper à l'abîme où les entraîne la quête obsessionnelle des psychopompes, les guides de l'au-delà.
    Et Rédemption Paul Rochat est un flic au cuir tanné, à l'honnêteté discutable, un habitué du coup de poing et des affaires tordues. Quand on lui demande d'enquêter sur la mort d'un ami à lui, alors que son rôle n'implique pas ce type d'investigations, il flaire le coup tordu. Il croit qu'on veut le faire chuter, le pousser à la faute. Mais ceux qui le manipulent sont eux aussi manipulés... par le mort. Richard Pellicomo n'est pas une victime ordinaire. Destiné dès son plus jeune âge par sa gémellité et par sa " Gueule d'ange " à remplir un rôle d'autorité religieuse vaudou, il a erré de faute en drogue, d'oubli en refus pour échapper au poids des attentes placées en lui. Mais, las d'être une victime, excédé par tous ceux qui tentent de l'exploiter, faute de pouvoir contrôler sa vie, Richard a soigné sa sortie. Paul Rochat est au coeur d'une machination étrange, on le pousse à faire ressurgir de vieux démons pour retrouver et punir ceux qui sont responsables de la mort de Richard.
    Le Psychopompe,

  • Paul Rochat est un flic au cuir tanné, à l'honnêteté discutable, un habitué du coup de poing et des affaires tordues. Quand on lui demande d'enquêter sur la mort d'un ami à lui, alors que son rôle n'implique pas ce type d'investigations, il flaire le coup tordu. Il croit qu'on veut le faire chuter, le pousser à la faute. Mais ceux qui le manipulent sont eux aussi manipulés... par le mort. Richard Pellicomo n'est pas une victime ordinaire. Destiné dès son plus jeune âge par sa gémellité et par sa " Gueule d'ange " à remplir un rôle d'autorité religieuse vaudou, il a erré de faute en drogue, d'oubli en refus pour échapper au poids des attentes placées en lui. Mais, las d'être une victime, excédé par tous ceux qui tentent de l'exploiter, faute de pouvoir contrôler sa vie, Richard a soigné sa sortie. Paul Rochat est au coeur d'une machination étrange, on le pousse à faire ressurgir de vieux démons pour retrouver et punir ceux qui sont responsables de la mort de Richard.
    Fort plébiscite d'un comité de lecture grand public.
    Le gagnant du Grand Prix VSD du polar 2011

  • Gagnant Prix VSD du Polar 2011.Paris, hiver 2011. La vie d'Alice Jourdan bascule dans l'horreur la nuit où elle se fait agresser par un vagabond fantomatique qui a le visage de son mari défunt. L'incident plonge la jeune femme dans un état de terreur paranoïaque. Elle va se confier à Victor Bellanger, flic marginal en pleine dérive, qui n'hésite pas à rompre avec tout cadre légal pour mener sa propre enquête. Tous deux se retrouvent au coeur d'une série d'incidents violents liés au passé familial de la jeune femme. Les portes de la folie scientifique viennent de s'ouvrir ! Isolés et traqués, ils ne peuvent compter que sur eux-mêmes pour échapper à l'abîme où les entraîne la quête obsessionnelle des psychopompes, les guides de l'au-delà.

empty