• "Classiques & Patrimoine", la seule collection de classiques pédagogiques avec un rabat Histoire des arts et un rabat Repères chronologiques ! Alceste hait l'humanité, mais il tombe amoureux de Célimène, une coquette... Dans cette comédie, Molière critique avec force l'hypocrisie qui règne dans la société du paraître. Notions littéraires : la scène d'exposition, les fonctions du personnage de théâtre, le comique, l'énonciation au théâtre, la préciosité, le langage poétiqueHistoire des arts : baroque et classicismeRepères élèves : frise historique et culturelle du XVIIe siècle, lexique du théâtre, notes de vocabulaire, méthode OEuvre du rabat : Geffroy

  • Tartuffe, charlatan agissant sous le masque de la religion, profite de son influence pour s'approprier la fortune, la fille et même la femme d'Orgon, son hôte trop crédule. Face à cet escroc d'un nouveau genre, Molière détient les meilleures armes : le rire de la comédie et la force du jeu théâtral.
    Notions littéraires : le théâtre classique ; les formes du comique ; les figures de style : atténuation et amplification ; la satire. Contextualisation : la censure au temps de Molière ; la religion au temps de Molière : doctrines et morales. Histoire des arts : les vanités ; le théâtre, la musique et la danse : divertissements royaux.
    Oeuvre du rabat : Rosa

  • Dom Juan est un séducteur des plus doués, un libertin sans scrupule qui n'écoute que son désir. C'est aussi, à en croire son valet Sganarelle, un scélérat. Il a l'art de la parole et multiplie les conquêtes amoureuses: d'abord Elvire, puis Charlotte, et maintenant Mathurine. Il offense ses proches, défie la morale, et même la religion face à la statue du défunt Commandeur - l'ultime provocation, le pas qu'il n'aurait pas dû franchir... Mais c'est tout cela qui érige «Dom Juan» au statut de mythe littéraire, et qui, malgré une longue période de censure, continue de fasciner.



    Jean-Baptiste Poquelin, connu sous le nom de Molière (1622-1673), est un des comédiens et dramaturges français le plus populaire. Né d'une famille marchande, il forme en 1643, avec plusieurs dramaturges connus, la troupe itinérante de l'Illustre Théâtre. A son retour à Paris en 1958, il devient comédien et dramaturge à la cour de Louis XIV. Depuis peu lui même malade, il meurt à 51 ans suite à la représentation de sa nouvelle pièce «Le Malade imaginaire».
    Il est entre autre connu pour ses pièces : «L'École des femmes»,1662 ; «L'Avare», 1668 ; «Les Fourberies de Scapin», 1671.

  • Peut-on vivre sans être entouré de médecins du matin au soir? Sans avoir un docteur pour gendre? Sans écouter la litanie des maladies dont on pourrait souffrir, et la liste de leurs traitements? Pas selon Argan. Mais la servante Toinette veille à le faire revenir à la raison pour son bien et celui de la douce Angélique, sa fille ; et pour cela, le bon sens s'avère un meilleur remède que le lavement...

    Au fil de la pièce :
    o Préparation à l'oral : 2 explications de textes
    o Préparation à l'écrit : 1 commentaire de texte

    Le dossier est composé de 8 chapitres :
    1 - Histoire littéraire : Tout à la fois baroque et classique!
    2 - Molière et son temps
    3 - Présentation du Malade imaginaire
    4 - Les mots importants du Malade imaginaire (chimère ; burlesque ; humeur ; impertinent)
    5 - Préparation à l'écrit : la dissertation
    6 - La grammaire
    7 - Groupement de textes autour du parcours : Comédie et spectacle
    Molière, L'Impromptu de Versailles
    Pierre Corneille, L'Illusion comique
    Gustave Flaubert, Le Candidat
    Copi, Le Frigo
    Honoré de Balzac, Illusions perdues
    8 - Exercices d'appropriation.

  • Le cocu imaginaire offre le premier modèle de ces personnages dont les souffrances vont constituer l'essence de la comédie. Celle-ci donne, avec Arnolphe et Agnès, l'image des rêves, des désirs, des passions qui agitent le corps et le coeur des hommes. Et l'éveil d'Agnès, malgré la soumission où l'a tenue son tuteur, pose directement, à une société qui ne l'avait jamais entendue avec autant d'acuité, la question de l'éducation des filles, et celle de leur liberté. L'École des femmes marque ainsi une date dans l'oeuvre de Molière et dans l'histoire du théâtre lui-même : elle élargit le champ de la comédie à la peinture de l'homme et de la société, et affirme la dignité et la richesse du genre comique.

  • En 1671, Molière est au sommet de sa gloire d'auteur et d'acteur. Mais il est découragé, épuisé par les soucis, les cabales, la maladie. Il ne lui reste plus que deux années à vivre. Composées à la hâte comme un simple intermède, Les Fourberies de Scapin franchiront les siècles comme une de ses oeuvres les plus étourdissantes. Veut-il, avant de s'en aller, nous dire que la vie n'est qu'une farce et une tromperie ? Il endosse lui-même l'habit du valet napolitain, de ce génie de l'embrouille et de l'impudence, ivre de ruses et d'insolence, acharné à ridiculiser les vieillards et la société. " C'est un rôle exténuant. J'y laisserai ma peau mais ils en auront pour leur argent. " Plus de trois siècles après, Molière nous parle encore à travers ce marginal prodigieux, pour nous contraindre au rire et au plaisir.

  • Harpagon, riche vieillard, fait subir à toute sa maisonnée sa passion aveugle et tyrannique pour l'argent. Son avarice fait obstacle aux projets amoureux de ses enfants, le pousse à soupçonner ses proches et donne envie à ses serviteurs de le tromper. Quand il apprend que son fils est son rival auprès de la belle Mariane et qu'une cassette pleine d'or lui a été dérobée, sa fureur est à son comble et frappe de stupeur tout son entourage...
    Un comédie grinçante aux accents de tragédie.
    Notions littéraires : la comédie, les formes de comique, l'aparté, Molière moraliste ?, le quiproquoHistoire des arts : Molière au théâtre du Palais-Royal, gravure de Gustave DoréRepères élèves : frise historique et culturelle du XVIIe siècle, lexique, notes de vocabulaire, méthode
    Oeuvre du rabat : Parabole du riche, également connu sous le titre du Changeur, de Rembrandt, 1627

  • "Classiques & Patrimoine", la seule collection de classiques pédagogiques avec un rabat Histoire des arts et un rabat Repères chronologiques !
    Argan "marche, dort, mange et boit tout comme les autres"... et pourtant, il se croit malade. Ce qu'il croit, et ceux qui le soignent avec profit font tout pour qu'il en reste persuadé !
    Notions littéraires : l'esthétique de la comédie-ballet, le langage de "l'honnête homme", la pastorale et la commedia dell'arteHistoire des arts : la musique et la danse au XVIIe siècle, les divertissements du roi Louis XIV
     
     

  • Une comédie-ballet où Monsieur Jourdain, riche drapier, se ridiculise en tentant de se faire passer pour un gentilhomme...  
    Notions littéraires : les types de comique, la satire, la double énonciation, la mise en abyme, la structure d'une pièce de théâtreHistoire des arts : la comédie-ballet, les relations entre la France et l'Empire ottoman au XVIIe siècle, l'observation d'un document pictural Repères élèves : frise historique et culturelle du XVIIe siècle, lexique, notes de vocabulaire, méthode
    OEuvre du rabat : Geffroy

  • Classiques & Patrimoine : la seule collection de classiques pédagogiques avec un rabat Histoire des arts et un rabat Repères chronologiques !
    Trois siècles ont passé et pourtant le débat incarné par les héroïnes des Femmes savantes est toujours d'actualité : le désir d'aimer est-il compatible avec l'envie de se cultiver ?
    Notions littéraires : la structure et les thématiques des comédies de Molière ; les registres du comiqueContextualisation : la préciosité, la science et les femmes à l'époque de Molière ; les engagements de MolièreHistoire des arts : les théâtres à l'époque de Molière ; Louis XIV, le mécénat et les fêtes à la Cour
    OEuvre du rabat : Jean-François de Troy  

  • Farce débridée évoluant en comédie satirique, Le Médecin malgré lui figure parmi les pièces de Molière les plus jouées dans le monde.
    Notions littéraires : la scène d'exposition, les formes de comique, le quiproquo, le dénouementHistoire des arts : la farce (française) sous Louis XIV, la commedia dell'arte sous Louis XIVRepères élèves : frise historique et culturelle du XVIIe siècle, lexique, notes de vocabulaire, méthode
    OEuvre du rabat : Henry Stacy Marks

  • L'amour de Valère et Lucile triomphera-t-il de la cupidité de Gorgibus, le père de Lucile ? Valère met au point un plan dont le succès dépendra du talent de Sganarelle, le valet, à se faire passer pour médecin...
    Notions littéraires : l'exposition ; le vocabulaire du théâtre ; le comique.Histoire des arts : la commedia dell'arte ; l'évolution du spectacle d'improvisation.
    Oeuvre du rabat : oeuvre anonyme du XVIIe siècle (commedia dell'arte)

  • Dom Juan

    Molière

    Dom Juan semble toujours en mouvement pour éviter ce qui le retient: Elvire avec qui il a convolé religieusement, les paysannes qu'il feint de vouloir épouser, son père qui veut le ramener dans le droit chemin. Il faut l'apparition d'une statue qui l'invite à souper pour que sa fuite trouve son terme. 'Mes gages!' s'exclame alors son valet Sganarelle : drôle de façon d'exprimer le regret d'avoir perdu son maître...

    Au fil de la pièce :
    o 2 explications de texte
    o 1 commentaire de texte

    Le dossier est composé de 8 chapitres :
    1 - Histoire littéraire: L'émergence du classicisme
    2 - Molière et son temps
    3 - Présentation de Dom Juan
    4 - Les mots importants de Dom Juan (Ciel / Dieu; coeur / main; dispute / remontrance / raison)
    5 - La grammaire
    6 - Groupement de textes : Figures du séducteur
    Ovide, Les Héroïdes
    Pierre Corneille, Andromède
    Marivaux, Le Jeu de l'amour et du hasard
    Charles Baudelaire, 'Don Juan aux Enfers'
    7 - Prolongements artistiques et culturels
    8 - Exercices d'appropriation.

  • Deux jeunes sottes provinciales repoussent leurs prétendants car ils ne respectent pas les codes précieux qu'elles ont découverts dans leurs lectures. Pour se venger, ces deux hommes décident de les ridiculiser en faisant passer leurs valets pour de précieux gentilshommes ; les deux jeunes filles sont éblouies... Cette réjouissante satire de la préciosité offre à Molière son premier succès et lui ouvre la route de la gloire !
    Notions littéraires : la préciosité, les types de comique, les figures de styleHistoire des arts : la commedia dell'arte, l'analyse d'une image picturale, les conditions de la représentationRepères élèves : frise historique et culturelle du XVIIe siècle, lexique, notes de vocabulaire, méthode
    OEuvres du rabat : médaillons de Jean Petitot le Vieux

  • George Dandin, paysan enrichi et marié à une aristocrate, est injustement bafoué dans ses droits et moqué par sa femme, ses serviteurs et sa belle-famille. Cette comédie amère interroge aussi bien sur l'inégalité sociale que sur le droit des femmes à disposer d'elles-mêmes.
    Collège 5e : Vivre avec autrui : familles, amis, réseaux

  • Le foyer d'Oregon est en proie au chaos: le bonheur de sa famille est en péril. Heureusement, Tartuffe, le dévot vertueux, fait tout pour redresser l'affaire: éduquer les enfants, parler à sa femme, entretenir la dévotion... Oregon ne peut que l'en remercier, et lui offre la main de sa fille. Mais très vite, la vérité éclate... Tartuffe convoite la femme d'Oregon, et c'est sous couvert d'être bon directeur de conscience qu'il manipule le pauvre homme pour en tirer ce qu'il désir.
    Tartuffe n'est comme aucun autre personnage de Molière. On ne peut voir en lui qu'un hypocrite - un tartuffe passé dans la langue française - et un faux dévot qui valut à Molière la censure. Car c'est pendant 5 ans qu'il a dû lutter contre la «Compagnie du Saint-Sacrement» pour obtenir le droit de jouer «Le Tartuffe ou l'Imposteur».



    Jean-Baptiste Poquelin, connu sous le nom de Molière (1622-1673), est un des comédiens et dramaturges français le plus populaire. Né d'une famille marchande, il forme en 1643, avec plusieurs dramaturges connus, la troupe itinérante de l'Illustre Théâtre. A son retour à Paris en 1958, il devient comédien et dramaturge à la cour de Louis XIV. Depuis peu lui même malade, il meurt à 51 ans suite à la représentation de sa nouvelle pièce «Le Malade imaginaire».
    Il est entre autre connu pour ses pièces : «L'École des femmes»,1662 ; «L'Avare», 1668 ; «Les Fourberies de Scapin», 1671.

  • L'École des femmes, qui enrichit la satire formulée dans L'École des maris un an plus tôt, est un laboratoire. Elle a donné lieu à La Critique de l'École des Femmes, mise en scène tranchante des débats que la pièce a suscités. Puis à L'Impromptu de Versailles, qui évoque ironiquement la réception de la Critique elle-même.
    Quatre pièces dans lesquelles Molière dénonce le ridicule de ceux qui croient à leur rôle au point de s'y tenir. À l'hypocrisie du théâtre social, il oppose le secours de la comédie.
    Parfois négligées, les trois pièces offertes en regard de L'École des femmes montrent pourtant un Molière qui s'engage dans la défense de sa pièce, allant jusqu'à se mettre lui-même en scène. Car c'est bien en homme de troupe que Molière perçoit les rôles que les uns sont prêts à jouer et que les autres s'apprêtent à trahir.

  • Lucile dans la première pièce, Lucinde dans la seconde, veulent toutes les deux un mari, et comme leurs pères, trop têtus et avares, refusent leur prétendant, elles feignent de tomber malade. À leur chevet s'agitent alors usurpateurs ou docteurs qui rivalisent, pour les uns d'ingéniosité et de malice, pour les autres d'incompétence, de pédantisme et de bouffonnerie.
    En écrivant en 5 jours L'Amour médecin, Molière se souvient du Médecin volant et de ces petites bagatelles qu'il promenait en province dix ans plus tôt. Victime lui-même de ces charlatans, il médite une caricature vengeresse. Mais sa nature et son génie sont tels qu'ils transforment la farce en une comédie exquise de finesse et de charme.

  • Lucinde désire se marier mais Sganarelle, son père, s'y oppose. Lisette, la servante, décide de ruser pour aider sa maîtresse ; sur son ordre, Lucinde affecte d'être souffrante. Alors que les médecins se querellent au sujet de la malade, l'un d'entre eux trouve le remède : l'épouser !Cette comédie-ballet permet d'explorer l'un des thèmes favoris de Molière, la satire de la médecine, tout en découvrant une pièce rare.

  • Oronte a prévu de marier sa fille Julie avec Monsieur de Pourceaugnac, un respectable mais bien naïf gentilhomme de Limoges. Or Julie aime Eraste, qui veut l'épouser. Les deux jeunes Parisiens sont donc bien décidés à se débarrasser de l'encombrant provincial, mais ce n'est pas si simple... Heureusement qu'ils ont pour complices quelques comparses aussi rusés que malicieux, qui ont plus d'un tour dans leur sac !
    Notions littéraires : la comédie-ballet, le théâtre dans le théâtre, la commedia dell'arte
    Histoire des arts : les divertissements de cour, les caractéristiques du jeu théâtral à l'époque de Molière
    Contextualisation : la médecine au temps de Molière, la répartition des richesses, noblesse de sang - noblesse de robe

  • Voici deux pièces fondatrices, de jeunesse pour l'une, d'entrée dans la maturité pour l'autre, qui ont en commun la recherche d'un rythme, virtuosité du jeu du valet déguisé en médecin dans la première, cadence qui appelle la chorégraphie dans l'autre : Le Médecin volant (1659) et Le Mariage forcé (1664), comédie-ballet créée pour le roi dont Molière était devenu le maître des Divertissements. Les personnages hérités de la tradition farcesque et réinventés, la qualité dramatique déjà marquée sont une source et une leçon pour le théâtre futur. Le génie de Molière s'y révèle déjà : manière de retravailler les sources qu'il doit à sa culture, malléabilité des thèmes et des figures qui s'approfondiront et se nuanceront dans leurs réincarnations ultérieures, montrant une unité d'inspiration, de vision, de formule dramatique qui donne à l'oeuvre toute sa cohérence.

    Édition enrichie d'une préface de Bernard Beugnot et d'un dossier pédagogique.

  • Dom Juan ou le Festin de Pierre

    Le Festin de Pierre (également connue sous les titres Dom Juan ou le Festin de Pierre ou Dom Juan) est une comédie de Molière en cinq actes et en prose dont la « Troupe de Monsieur frère unique du roi » donna quinze représentations triomphales en février et mars 1665 sur le théâtre de la grande salle du Palais-Royal à Paris.
    Présentation
    | Elle donne à suivre les trente-six dernières heures de la vie du jeune Dom Juan Tenorio, « esprit fort » et grand amateur de femmes, flanqué tout au long des cinq actes de Sganarelle, valet couard, glouton et friand de disputes intellectuelles. Provocateur impénitent, Dom Juan n'échappera pas à la vengeance du Ciel, qui le châtiera par le bras d'une statue de pierre.
    Le spectacle, où se mêlent tous les registres, du comique farcesque au sérieux, voire au tragique, est accueilli avec enthousiasme par le public parisien, mais fait l'objet d'une violente attaque au lendemain de sa création. La place unique qu'elle occupe, par sa singularité formelle, dans la production de son auteur, le caractère tumultueux de son histoire, la réputation de « modernité » et de « complexité » qui lui est faite par ses exégètes et commentateurs depuis une soixantaine d'années , l'importance sans cesse croissante que lui accordent les programmes et les manuels scolaires, enfin la multiplication et la grande diversité des mises en scène, font de cette comédie de l'incrédulité châtiée un des avatars les plus fascinants du mythe de Don Juan...|
    |Source Wikipédia|

  • L'Ecole des femmes

    Molière

    L'École des femmes est une comédie de Molière en cinq actes (comportant respectivement quatre, cinq, cinq, neuf et neuf scènes) et en vers (1 779 dont 1 737 alexandrins), créée au théâtre du Palais-Royal le 26 décembre 1662.
    La pièce de théâtre, novatrice par son mélange inédit des ressources de la farce et de la grande comédie en vers, est un immense succès, et suscite une série de débats connus sous le nom de « Querelle de L'École des femmes. » Cette querelle, habilement exploitée par Molière, lui donne l'occasion de répondre aux critiques qui lui sont adressées et de préciser son projet dramatique dans une comédie intitulée La Critique de l'École des femmes, représentée sur la scène du même théâtre au mois de juin de l'année suivante.

  • Monsieur de Pourcaugnac

    Molière

    À Paris, Éraste et Julie se vouent un amour inconditionnel. Cependant, Oronte a promis la main de sa fille Julie au Monsieur de Pourceaugnac, un gentilhomme limougeaud respectable mais naïf.
    Avec l'aide de Nérine et Sbrigani, aussi rusés que malhonnêtes, Éraste et Julie conçoivent un plan visant à se débarrasser du prétendant. D'abord moqué par tout Paris, Monsieur de Pourceaugnac est tour à tour soigné de force par des médecins, menacé d'expulsion faute de payer ses dettes, et accusé de polygamie...

    Voici une comédie-ballet qui, dès sa sortie en 1670, obtiendra un succès considérable. Elle est un condensé des thèmes les plus chers de Molière : les faux docteurs, le mariage forcé, et les vices exacerbés.



    Jean-Baptiste Poquelin, connu sous le nom de Molière (1622-1673), est un des comédiens et dramaturges français le plus populaire. Né d'une famille marchande, il forme en 1643, avec plusieurs dramaturges connus, la troupe itinérante de l'Illustre Théâtre. A son retour à Paris en 1958, il devient comédien et dramaturge à la cour de Louis XIV. Depuis peu lui-même malade, il meurt à 51 ans suite à la représentation de sa nouvelle pièce « Le Malade Imaginaire ».
    Il est entre autres connu pour ses pièces : « L'École des Femmes »,1662 ; « L'Avare », 1668 ; « Les Fourberies de Scapin », 1671.

empty