Documentaire / Société

  • Sonita, rappeuse afghane et exilée militante ; Thérèse, bienfaitrice des mamies parisiennes ; Nellie, journaliste d'investigation au XIXe siècle ; Cheryl, athlète marathonienne ; Phulan, reine des bandits et figure des opprimés en Inde...
    Les Culottées ont fait voler en éclat les préjugés. Quinze nouveaux portraits drôles et sensibles de femmes contemporaines qui ont inventé leur destin.

  • Le mardi 11 septembre 2001, dix-neuf pirates de l'air du réseau Al-Quaïda s'emparent de quatre avions de ligne. Deux avions sont projetés sur les tours jumelles, symboles de la puissance financière américaine, le troisième termine sa course sur le Pentagone, siège du département de la Défense. Le bilan de ces quatre attentats-suicides est de 2 977 morts et 6 291 blessés. Construit en deux temps, ce documentaire raconte cette journée historique de l'intérieur en suivant plusieurs points de vue, et dressent un bilan du 11 Septembre, dans les jours, les semaines et les années qui suivent, montrant le bouleversement international de cet événement dont les conséquences se font encore sentir aujourd'hui.

  • Voici l'histoire de la cellule terroriste qui a organisé l'assassinat
    de 130 personnes au Bataclan, sur des terrasses de cafés parisiens et
    devant le Stade de France, le 13 novembre 2015. Abdelhamid Abaaoud,
    djihadiste belge membre de l'État islamique, est l'un des
    responsables de cette cellule. Plusieurs mois avant les attentats, il
    est identifié comme une menace importante par les services de
    renseignements. S'engage alors une course contre la montre pour
    tenter de le localiser, de le neutraliser et d'intercepter ses
    commandos. Dans cette reconstitution extrêmement documentée, le
    journaliste Soren Seelow raconte l'histoire de cette traque et
    retrace, jour après jour, la préparation de ces attentats, depuis
    leur conception en Syrie jusqu'à l'infiltration des terroristes en
    Europe. On y découvre l'impuissance des services de renseignements
    français et européens face à la détermination de l'État islamique.
    Après les attentats de Paris, cette cellule frappera de nouveau à
    Bruxelles le 22 mars 2016. Élaborée à partir de dossiers judiciaires,
    d'écoutes téléphoniques, de photos, de notes des services de
    renseignements français et de rapports confidentiels belges, cette
    enquête approfondie nous permet de mieux comprendre comment cette
    tragédie a été possible.

  • Avec ce deuxième volume de "Pucelle", Florence quitte l'enfance pour l'adolescence, et avec sa patte tragi-comique, elle raconte les changements physiques et ses rapports ambivalents à sa sexualité naissante. À mesure que son corps change, c'est son regard sur son éducation, sur son rapport aux autres qui évoluent, et surtout les Hommes qui l'attirent tout en la plongeant dans une abîme d'angoisse. Que faire de toutes ces pulsions interdites ? Et, à mesure que Florence grandit, ce sont les adultes autour d'elle qui semblent rapetisser.

  • Catherine Meurisse a grandi à la campagne, entourée de pierres, d'arbres, et avec un chantier sous les yeux : celui de la ferme que ses parents rénovent, afin d'y habiter en famille. Une grande et vieille maison qui se transforme, des arbres à planter, un jardin à imaginer, la nature à observer : ainsi naît le goût de la création et germent les prémices d'un futur métier : dessinatrice. Avec humour et tendresse, l'auteure raconte le paradis de l'enfance, que la nature, l'art et la littérature, ses alliés de toujours, peuvent aider à conserver autant qu'à dépasser. Les Grands Espaces raconte le lieu d'une enfance et l'imaginaire qui s'y déploie, en toute liberté.

  • Cette année-là le Français d'origine algérienne Boughéra El Ouafi, simple ouvrier, remporta l' épreuve du marathon et devint champion olympique, affolant tous les pronostics. Retombé dans l'oubli après cet exploit, il finit pourtant tragiquement sa vie dans la misère, tué par balles dans des circonstances troubles, oublié de l'Histoire... Nicolas Debon s'attarde sur cette course en nous plongeant au coeur de cette course, décrivant les émotions vécues par ce jeune athlète, le temps d'une course mythique. Magistral.

  • Romancier bien sûr, essayiste unanimement reconnu, grand voyageur, enfant puis adulte à la santé très fragile et l'imagination débordante, Robert Louis Stevenson est un des plus grands, sinon le plus grand écrivain de la fin du XIXe siècle. Admiré de ses contemporains et de ses successeurs, il n'aura eu de cesse d'écrire et de faire entrer la littérature dans la modernité, mêlant les genres, abolissant les frontières entre roman d'aventures ou « jeunesse » et « grande » littérature. Il meurt à seulement 44 ans, dans les îles Samoa, dernière étape de sa vie voyageuse.

  • Véritable prodige ayant grandi dans un milieu modeste à Brooklyn,
    Bobby Fischer devient à 14 ans le plus jeune champion d'échecs des
    États-Unis. Jusqu'à son titre de champion du monde en 1972 où, en
    pleine guerre froide, il bat le Russe Boris Spassky, mettant ainsi
    fin à la suprématie soviétique, il révolutionne son art. Mais au
    lendemain de cette victoire spectaculaire, à moins de 30 ans, adulé
    par le monde entier, il décide de mettre un terme à sa carrière et
    sombre dans la démence. Il entame alors une vie d'errance qui le
    conduira à l'exil, lui qui avait pourtant été porté en triomphe par
    les Américains. Véritable prodige ayant grandi dans un milieu modeste
    à Brooklyn, Bobby Fischer devient à 14 ans le plus jeune champion
    d'échecs des États-Unis. Jusqu'à son titre de champion du monde en
    1972 où, en pleine guerre froide, il bat le Russe Boris Spassky,
    mettant ainsi fin à la suprématie soviétique, il révolutionne son
    art. Mais au lendemain de cette victoire spectaculaire, à moins de 30
    ans, adulé par le monde entier, il décide de mettre un terme à sa
    carrière et sombre dans la démence. Il entame alors une vie d'errance
    qui le conduira à l'exil, lui qui avait pourtant été porté en
    triomphe par les Américains. Ce roman graphique retrace la destinée
    chaotique et fascinante d'un génie sacré Roi des échecs avant d'en
    devenir le Fou.

  • Nouvelle édition augmentée de la BD best-seller sur l'histoire du
    vin. En prime : votre guide de survie chez votre caviste !

  • "Le bulletin de vote est l'instrument le plus puissant jamais inventé
    par l'homme pour combattre l'injustice et détruire les terribles murs
    qui emprisonnent les citoyens pour la seule raison qu'ils sont
    différents des autres". John Lewis a fait de la lutte pour les droits
    civiques le combat de sa vie. C'est avec les mots et le dessin
    qu'il a poursuivi son action auprès des nouvelles générations, en
    leur transmettant sa farouche détermination et son désir viscéral de
    vivre libre, jusqu'à son dernier souffle en 2020. Wake Up America a
    reçu le National Book Award, l'une des distinctions littéraires les
    plus prestigieuses aux États-Unis.

  • L'adoption t.3 ; Wajdi Nouv.

    L'adoption t.3 ; Wajdi

    ,

    • Bamboo
    • 29 Septembre 2021

    Les meilleures intentions ont parfois les pires conséquences.
    Originaire du Yémen, Wajdi a grandi dans l'horreur de la guerre. Une
    enfance brisée par les combats, les privations, les souffrances.
    Après de longs mois d'attente, Gaëlle et Romain accueillent enfin
    Wajdi chez eux. Méfiant, endurci par la force des choses et ne
    parlant pas un mot de français, l'enfant de 10 ans s'effraie des
    moindres bruits du quotidien et interprète mal les gestes les plus
    simples. Les heureux parents adoptifs vont être très vite confrontés
    aux premiers « non », aux premiers troubles de l'adolescence et aux
    premières rébellions. Wajdi a connu le pire, il va lui falloir du
    temps avant d'en accepter le meilleur.

  • C'est l'histoire d'un amour à rebours. Une passion platonique mais éternelle entre deux êtres. D'un côté, il y a Ana. Sexagénaire charismatique, ancienne maire tout juste retraitée, mariée et maman. Une battante au grand coeur qui impose le respect. De l'autre, il y a Zeno. Célibataire endurci, libraire proche de la retraite et doctorant en physique qui aura mis quarante ans pour terminer sa thèse. Un esprit libre et voyageur, aussi séduisant que mystérieux. Au fil des années, ils ont tissé ensemble un amour impossible et intarissable. Tout en égrainant les excuses qui ont empêché qu'elle ne prenne forme, on remonte le temps de cette romance et de ses méandres... jusqu'à sa source. Avec Malgré tout, Jordi Lafebre (Les Beaux Étés, La Mondaine, Lydie) nous offre, avec toute la poésie et la tendresse qui le caractérisent, son premier album en tant qu'auteur complet. Un puzzle amoureux complexe, qu'il recompose savamment au travers de scènes distinctes... et pourtant indissociables les unes des autres.

  • Un homme seul, obèse et sale, est amené au commissariat. Ce qu'il a fait, pourquoi il est là, nous n'en saurons encore rien. Au cours de l'interrogatoire, confession impudique, il va livrer sa vie et expliquer au lecteur passionné comment il a, un jour, lâché prise, et est parti sur les routes à la recherche du Blast - cet instant magique où tout s'illumine et sa vie devient parfaite. Après Le Combat Ordinaire, le nouveau chef-d'oeuvre de Manu Larcenet est un pavé de 200 pages en noir et blanc d'une époustouflante beauté formelle.

    L'album est proposé ici dans une version numérique aux couleurs sépia inédites qui apportent un nouvel éclairage à l'oeuvre originale.

  • L'Assemblée nationale, comment ça marche ? C'est à cette question que répond Kokopello après une vaste enquête au Palais-Bourbon, qui consista aussi à suivre des députés dans leur réalité quotidienne. L'auteur décrypte et montre le fonctionnement de l'institution que tout le monde pense connaître. Travail en commission, en circonscription, débat, coulisses, organisation, équipements, rien n'a échappé à l'oeil et au crayon acérés de Kokopello.

  • New York City, quartier de Wall Street. Un jeune homme est engagé dans une étude de notaire. Il s'appelle Bartleby. Son rôle consiste à copier des actes juridiques. Les premiers temps, Bartleby se montre irréprochable. Consciencieux, efficace, infatigable, il abat un travail colossal, le jour comme la nuit, sans jamais se plaindre. Son énergie est contagieuse. Elle pousse ses collègues, pourtant volontiers frondeurs, à donner le meilleur d'eux-mêmes. Un jour, la belle machine se dérègle. Lorsque le patron de l'étude lui confie un travail, Bartleby refuse de s'exécuter. Poliment, mais fermement. I would prefer not, lui répond-il. Soit, en français : je préfèrerais ne pas. Désormais, Bartleby cessera d'obéir aux ordres, en se murant dans ces quelques mots qu'il prononce comme un mantra. Je préfèrerais ne pas. Non seulement il cesse de travailler, mais il refuse de quitter les lieux... José Luis Munuera s'empare de la nouvelle d'Herman Melville dans une adaptation magistrale et porte un regard original sur ce texte, réflexion stimulante sur l'obéissance et la résistance passive.

  • Le grand retour du Chat du rabbin !

    Le Chat est désespéré : sa maîtresse, Zlabya, est enceinte... Que va-t-il se passer ? S'intéressera-t-elle encore à lui ? Pourra-t-il encore être caressé, pourra-t-il la voir quand il le voudra ? Quelle sera sa place ? Ne devrait-il pas partir et chercher une autre maison ?

    Joann Sfar retrouve avec un bonheur évident l'univers du Chat du rabbin et livre une éblouissante histoire pleine de tendresse et d'amour.

  • Pour échapper aux hommes de main du camp minier, Max et Baia se
    perdent dans la jungle. Qu'importe, Baia guide, nourrit et soigne
    Max. En s'enfonçant toujours davantage dans cette forêt tropicale,
    Baia arrive jusqu'à l'épave d'un avion écrasé il y a quelques années.
    À son bord, le squelette d'une enfant dont les poignets sont encore
    ligotés. Serait-ce l'épave de cette vieille histoire de kidnapping de
    la fille du patron de la mine ? De leur côté, Christelle et Charlotte
    prennent la fuite en direction de chez Corinne. Elles quittent le
    dispensaire où elles abandonnent un cadavre. Recherchées, les deux
    infirmières pourront compter sur l'aide de Rego, un vieux flic de la
    région au passé douteux. Croisant malfrats, chasseurs de trésors, et
    vieux secrets enfouis, chaque pas dans la jungle amazonienne semble
    réduire les chances de survie de nos héros.

  • Satchmo Nouv.

    Satchmo

    Leo Heitz

    Dans les ruelles de la Nouvelle-Orléans, Satchmo, jeune garçon fils
    de prostituée, écoute avec passion la musique qui emplit les
    cabarets. Quand King Joe lui offre un cornet, toute l'âme de Satchmo
    se met à vibrer. C'est le prélude d'une grande histoire d'amour. Mais
    la vie de Satch' est parsemée d'embûches et la quête de la liberté
    est un chemin sinueux pour ceux qui sont nés dans les jupes Noires de
    l'Amérique des années 20.

  • Marco a quitté Vélizy pour la campagne. Il a quitté son psy parce qu'il trouve qu'il va mieux. Il a quitté son boulot de reporter parce qu'il en a marre de photographier "des cadavres exotiques ou des gens en passe de le devenir".

    À part ça, tout va bien. Il a un frère complice (rigolades et gros pétards) qui l'appelle Georges et réciproquement, à cause de John Malkovich qui disait dans Des souris et des hommes : "J'aurai un petit lapin et je l'appellerai Georges, et je le garderai contre mon coeur." Il a des parents au bord de la mer. Un papa tout ratatiné qui oublie le présent mais se rappelle très bien la couleur de la robe de sa mère le jour de son mariage. Une maman qui s'inquiète pour lui, sa constipation, son avenir et le cancer du poumon qu'il va sûrement choper, comme le fils de Mme Bergerin.

    Après une virée affectueuse (et éprouvante) chez les parents, il retrouve le silence de sa petite maison dans la verdure, et son chat (baptisé Adolf en raison d'un caractère "affirmé"), qui se fait charcuter par le gros chien d'un sale con de chasseur. À cette occasion, il rencontre Émilie, vétérinaire de son état, et un chouette petit vieux qui ramasse des mûres. Ça lui fait un amour et un ami. Mais voilà que tout se déglingue : Emilie se met à vouloir des choses angoissantes (partager avec lui une maison et un bébé), et le passé dégoûtant du gentil petit vieux émerge brutalement. Marco craque. Et puis, la cruauté et la connerie achevant de détruire son monde, il touche le fond. Ce qui lui permet de remonter. "J'ai encore pas mal de choses à éclaircir si je ne veux pas être réincarné en plaque d'égout", disait-il en évoquant ses rapports délicats avec les femmes. Il évitera la plaque d'égout : il fera juste ce qu'il faut pour retrouver Émilie.

    "C'est l'histoire d'un photographe fatigué, d'une fille patiente, d'horreurs banales et d'un chat pénible", écrit Larcenet. C'est aussi un scénario parfaitement maîtrisé, drôle - de cette drôlerie complice qui évite l'ironie - et tendre, en totale osmose avec un dessin hypersensible au bonheur et à la détresse. (Sans parler du chat ou d'Emilie, le moindre canapé est craquant.) Le combat ordinaire, histoire légère et bouleversante d'une renaissance, est l'album le plus personnel de Larcenet, et le meilleur - en attendant le suivant.

  • Après des millénaires à régner sur le monde sous-terrain, le dieu des Enfers, décide de passer le flambeau. Son but : faire prendre conscience à ceux qui vivent à surface de la terre de l'importance et de la richesse réelle du sol. Mais Hadès n'est pas un enfant de choeur et il n'entend pas laisser les clés de son royaume au premier venu ! Parmi les candidats à sa succession, Suzanne et Tom se lancent dans cette course au savoir qui prend la forme d'épreuves aussi instructives que mortelles. Un seul gagnera ces jeux : celui ou celle qui sera capable de voir au-delà des préjugés et de comprendre les véritables enjeux de ce monde invisible...

  • Depuis sa plus tendre enfance, Florence ignore tout ce qui se passe... en-dessous de la ceinture. Elle imagine que le papa met la petite graine dans le nombril de la maman, et puis de toute façon, il est tacitement interdit, dans la famille, de parler de « la chose qui ne doit pas être dite ». Alors... Florence imagine des scénarii terribles, parfois idiots ; Florence s'angoisse devant le poids de la tradition qui place inéluctablement la femme dans une position inférieure ; Florence, à sa façon, résiste pour ne pas sombrer.

  • 3e tome de Blast, le récit d'une terrifiante descente aux enfers, profondément humaine et touchante, par Manu Larcenet. Dans cet avant-dernier épisode de Blast, Polza Mancini, toujours en garde à vue après la mort d'une jeune femme, déroule ses souvenirs d'errance, sa quête éperdue du « blast » - ces moments magiques qui le transportent ailleurs -, mais aussi ses séjours en hôpital psychiatrique, ses terreurs et ses cauchemars.

    L'album est proposé ici dans une version numérique aux couleurs sépia inédites qui apportent un nouvel éclairage à l'oeuvre originale.

  • Sur une île de l'océan Arctique, les journalistes Emma et Luis vont pendant deux mois suivre une équipe scientifique qui étudie le risque mortel que fait peser le réchauffement climatique sur la faune et la flore. Comment des espèces entières sont-elles amenées à disparaître ? Que dit la science de la sixième extinction de masse que nous vivons aujourd'hui ? Quelles étaient les cinq premières ? Comment se sont-elles produites et dans quel contexte ? Et après nous, le déluge ?... Le biologiste Jean-Baptiste de Panafieu et le dessinateur Alexandre Franc nous offrent une description détaillée de ces phénomènes aussi fascinants qu'inquiétants. Avec humour et précision, ils expliquent la disparition des espèces actuelles et les conséquences de cette sixième extinction.

  • Dernier tome du chef-d'oeuvre de Manu Larcenet, réussite artistique exemplaire, Blast ne peut laisser indifférent. De par sa forme d'abord, 4 albums denses, sombres, tragiques, bourrés jusqu'à la gueule d'une humanité débordante et d`une sauvagerie fascinante. Mais aussi par ses qualités graphiques et narratives hors du commun qui en font un ovni éditorial. Ce 4ème tome clôt avec une maestria scénaristique rare, le parcours d'un homme captivant. Une conclusion coup de poing qui vous laissera KO.

empty