Europe

  • Hansel et Gretel échappent à une sorcière, le Roi Barbe-Affreuse apprend la modestie à son épouse... Issus des traditions populaires, les contes des frères Grimm conjuguent à merveille récit passionnant et morale.
    Notions littéraires : le schéma narratif ; le merveilleux. Histoire des arts : l'adaptation cinématographique ; un récit universel et temporel ; l'origine des contes.
    Oeuvre du rabat : Rackham

  • Le vagabond des étoiles

    Jack London

    • Bookelis
    • 27 Septembre 2017

    Le Vagabond des étoiles (titre original : The Star Rover) est un roman fantastique de l'écrivain américain Jack London, publié en 1915.
    Jack London ne cessera de dénoncer la brutalité des prisons.
    Il écrira dans son roman autobiographique Les Vagabonds du rail :
    « La manière dont sont traités les hommes est tout simplement une des très moindres horreurs impubliables du pénitencier du comté d'Erié. Je dis "impubliables" mais je devrais plutôt dire "impensables". Elles étaient impensables pour moi jusqu'à ce que je les voie, et pourtant je n'étais pas une poule mouillée ; je connaissais déjà les aléas du monde et les horribles abysses de la déchéance humaine. Il faudrait lâcher une boule de plomb très lourde pour qu'elle atteigne le fond de l'océan, soit le comté d'Erié, et je ne fais qu'effleurer légèrement et facétieusement la surface des choses telles que je les ai vues là-bas. »
    |Wikipédia|

  • L'univers de Neil Gaiman est nourri par les légendes nordiques. Il revient à ses sources et nous raconte enfin la grande saga des dieux scandinaves qui l'ont inspiré pour son chef d'oeuvre American Gods. De la genèse des neuf mondes au crépuscule des dieux et l'ère des hommes, ils reprennent vie : Odin, le plus puissant des dieux, sage, courageux et rusé ; Thor, son fils, incroyablement fort mais tumultueux ; Loki fils d'un géant et frère d'Odin, escroc et manipulateur inégalable...
    Fières, impulsives et passionnées, ces divinités mythiques nous livrent enfin ici leur passionnante - et très humaine - histoire.

  • Une fantastique épopée au coeur des mythes grecs !Saviez-vous que l'expression " être saisi de panique " faisait référence au dieu Pan ?
    " Une force titanesque ", " tomber de Charybde en Scylla ", " un talon d'Achille ", sirène, typhon, python, méduse, autant de mots et expressions qui habitent, sans que nous y pensions, notre langue de tous les jours et qui sont issus des grands mythes grecs. Ce livre se propose de réveiller ces références en racontant les histoires magnifiques d'où elles nous sont venues. À travers de nombreux extraits de textes originaux, Luc Ferry nous entraîne à la découverte des mythes grecs et nous propose des clés d'interprétations philosophiques.
    De la création du monde à l'avènement des Olympiens, revisitez la mythologie grecque et partez à la rencontre de ses héros légendaires !

  • Le jeune Kay, aveuglé par un éclat de miroir confectionné par le Diable, se laisse entraîner dans le royaume glacé de la reine des neiges. Commence alors la quête de Gerda, son amie, pour le retrouver. Froid polaire, paysages étranges et rencontres étonnantes jalonnent ce conte initiatique et poétique dont l'objet véritable est la lutte du Bien contre le Mal.

  • La Bretagne est probablement l'une des régions où les croyances liées à l'Ankou - la Mort, en breton - sont les plus fortes. Ce recueil de légendes et de contes est la somme d'une multitude de témoignages, confidences et chroniques récoltés, traduits du breton et assemblés par Anatole Le Braz à la fin du XIXe siècle." Lorsqu'un mourant trépasse les yeux ouverts, c'est que l'Ankou n'a pas fini sa besogne dans la maison, et il faut s'attendre à le voir revenir à bref délai pour un autre membre de la famille. " L'Ankou, ouvrier de la mort, est, dans chaque paroisse, le dernier mort de l'année et le reste jusqu'au dernier mort de l'année suivante. On le dépeint grand, maigre, les cheveux longs et blancs, la figure ombragée d'un large feutre... tenant à la main une faux dont la tranchant est tourné vers l'extérieur. Il se déplace généralement dans une charrette (karriguel ann Ankou), escorté de deux hommes, l'un tient la bride du cheval de tête et l'autre ouvre les barrières et les portes et empile les morts que l'Ankou a fauchés.

  • De toutes ses oeuvres ce livre est sans doute celui auquel Tolstoï fut le plus attaché. Il était certain en effet « d'avoir élevé un monument » en composant l'Abécédaire dont Les Quatre Livres de lecture sont extraits. C'est que l'auteur de La Guerre et la Paix a été dominé dans sa vie passionnée par diverses préoccupations maîtresses au premier rang desquelles figurait l'éducation du peuple auquel il a souhaité donner le goût de la lecture, porte de l'esprit critique qui mène à la citoyenneté.
    C'est à cette fin que, de retour à Iasnaïa Poliana après avoir démissionné de l'armée en 1849, il ouvrit une école pour enfants. Ce livre est le fruit de cette expérience et Tolstoï affirmait « sa supériorité sur tous les autres livres ». Il avait toujours aimé les histoires et l'on trouvera dans ce volume toutes celles qu'il aimait raconter. Ces Contes, récits et fables nous instruisent autant qu'ils nous distraient. C'est bien là ce que la littérature peut nous apporter de mieux.

  • Le soir de Noël, sept ans après la mort de son associé Marley, Scrooge s'apprête à passer seul le réveillon: il ne compte pas se laisser attendrir par toutes ces foutaises que Noël représente pour lui. Mais lorsque le fantôme de Marley se présente à lui, la soirée prend une tournure bien différente...



    Charles Dickens vécut de 1812 à 1870 en Angleterre et est considéré comme le plus grand écrivain anglais de son siècle. Son enfance fut marquée par le travail au noir dans une usine et l'incarcération de son père. Ayant interrompu son parcours scolaire, c'est à ses propres efforts qu'il dut une grande partie de ses connaissances. Dans ses oeuvres, il condamne la misère humaine en décrivant avec humour la vie quotidienne.

  • Ces Petites Sagas islandaises recèlent quelques joyaux narratifs des lettres médiévales islandaises des XIIIe et XIVe siècles. Leur charme réside dans leur dramatisation, due à la fréquence des dialogues et au dosage subtil de la prose et des strophes, et à leur technique narrative faite de sobriété et de concision : la perception du réel est immédiate et incisive, précise et ramassée et atteint parfois la densité d'un vécu immédiatement ressenti. Ce « réalisme » n'exclut pas toutefois l'apparition de l'humour qui surgit de loin en loin dans une situation ou dans les propos d'un personnage, le traitement plus ou moins dramatique de l'action ainsi que l'apparition de thématiques sous-jacentes plus profondes sous forme de considérations de nature morale, religieuse, voire politique. Une place de choix est réservée à la description des rapports entre souverains et scaldes dans une société de cour où la poésie est une étincelante armure qui procure la gloire à l'un, la fortune et parfois même la vie à l'autre. La fonction de ces petites sagas était-elle de divertir ou d'instruire leur public ? Sans doute les deux à la fois, tant il est vrai que le fait divers anecdotique voisine avec la parole édifiante de la littérature cléricale.

  • Cette fable aux allures de voyage initiatique pourra apaiser ceux dont la vie semble trop compliquée. Dans ses errances, le petit garçon rencontrera un loup solitaire, un chêne majestueux et bien d'autres guides qui l'accompagneront lors des moments les plus tragiques de son existence et l'aideront à répondre à ces questions : comment laisser partir sa tristesse ? pourquoi faire de sa colère une alliée ? Sans jamais avoir l'insolence de proposer des solutions miracles, l'auteur nous propose des expériences pratiques permettant de surmonter ces souffrances.

  • Conteuse auprès des tout-petits et des maternelles, pratiquante et enseignante de yoga pour les enfants, Michelle Van Hooland propose ici la pratique du yoga sous forme de contes avec des tout-petits, dès qu'ils marchent et tiennent l'équilibre, avec des maternelles et des primaires. Dans ce livre, les enfants de 1 à 6 ans deviennent les personnages du conte à travers les postures d'animaux (chat, tigre, lion, éléphant...) qui soufflent, touchent, sentent, marchent, sautent, chantent et dansent.

  • "Je suis Andalous. Il était une fois, à Córdoba, une synagogue en briques rouges qui fut agrandie et convertie en mezquita avant d'être transformée en cathédrale sans toutefois être modifiée. Les habitants de mon pays ont la chance d'être à la fois chrétiens, de religion musulmane et de confession juive. Cordoue est à l'origine de l'humanité, a concentré une bonne partie des croyances de la planète et confère de ce fait à ses habitants une particularité, un secret. Je vous ai invités ce soir dans l'intention de vous en parler. Accepteriez-vous de le partager ?"

  • Une jeune princesse est enlevée par un dragon, ses trois frères partent la délivrer, ils arrivent devant un étrange château, entre ciel et terre. Réussiront-ils à y entrer ? Comment une jeune fille sauvera-t-elle la fortune de son beau-père des brigands ? Une reine désire ardemment un enfant, son voeu sera exaucé mais de quelle étrange façon ? Ces contes populaires vous feront découvrir la richesse de la culrure serbe.

  • Cette histoire s'est passée il y a presque deux cents ans. La guerre faisait alors rage en Finlande. Les habitants fuyaient à travers les forêts et de nombreuses familles furent séparées. Tiera et Aïno étaient frère et soeur. Ils avaient cinq et quatre ans. Ils furent contraints à l'exil loin de leur pays où Feodor et Irina, de braves paysans russes, prirent soin d'eux.

  • Ô toi qui pénètres cet antre, je t'avertis : sauras-tu lire ces contes ? Ton esprit y est-il préparé ? Ton coeur est-il solide ? Ton âme suffisamment pure pour résister à l'envoûtant chant des sirènes, ou au venin distillé par les monstres tapis dans l'ombre ? Chaque nouvelle égrène les 13 chiffres d'un étrange cadran du crépuscule à l'aube. 13 histoires différentes pour 13 genres littéraires à explorer, avec en commun la nuit en décor, en catalyseur ou en cauchemar, allégorie du bourreau ou de l'héroïne salvatrice, écrin des rêves, des réflexions, des promesses et des errances.

    Mâtinées d'influences de Tim Burton, Stephen King, Gotlib et René Guy Cadou, ces nouvelles sont des friandises littéraires à offrir ou dévorer le jour... et les nuits de pleine lune.

  • Voici un recueil de trois contes : La montagne de verre, La princesse et le serpent ailé et La belle Wéléna, qui chacun à sa manière, exprime une sagesse. Dans les deux premiers, le héros, un jeune homme au coeur sincère et courageux, verra le destin l'entraîner à la conquête d'une princesse dont tout le sépare au départ. Le troisième conte met en scène douze jeunes filles, toutes semblables, qu'un magicien, leur père tient en captivité.

  • Ce recueil contient de nouvelles versions de contes traditionnels tels que La Belle au Bois dormant, Cendrillon, La petite ille aux allumettes et Le Chat botté. On y trouvera également des nouvelles qui mettent en scène des lesbiennes, illustres et obscures, qui ont des soucis identiques à ceux des autres femmes : vivre des relations authentiques, qu'elles soient amicales ou amoureuses, tout en gardant leur liberté et leur autonomie grâce à un métier plus ou moins épanouissant.

  • Cet ouvrage reproduit des contes et histoires familiales divertissantes qu'on racontait, en Bretagne. Il répond aux curiosités des enfants désireux de connaître comment l'on vivait, ou attirés par la psychologie des personnages évoqués. C'est aussi un document historique et ethnologique, qui décrit la culture de la paysannerie pauvre de la Bretagne intérieure, au début du siècle dernier et analyse le rôle éducatif des grands-parents dans l'éducation des enfants.

empty