Romans & Nouvelles de genre autre

  • il s'agit en grande partie d'une ode à la campagne des années 60, ainsi que d'un hommage immensément respectueux aux agriculteurs de l'époque. Il se nommaient eux-mêmes "Paysans", voire "laboureurs" et il ne s'agit un rien d'une faute typographique si c'est deux vocables sont pouvus d'une majuscule. Le respect du métier, la passion, l'excellence dans le travail de la terre jusqu'au soin des animaux les justifient en tous points.

  • Lorsque la maladie s'impose dans une famille, l'attention se concentre tout naturellement sur le patient. Il cristallise les doutes, les angoisses, les peurs de son entourage. De près ou de loin, nombreux sont ceux qui l'accompagnent et le soutiennent. Parmi eux, se trouve toujours une personne tellement proche et attentionnée qu'elle en néglige souvent ses propres besoins et finit parfois par s'oublier. Les Hommes de ma vie relate l'expérience de Juliette, une jeune femme d'une trentaine d'années qui accompagnera un mari audacieux et déterminé pendant plus de vingt-cinq ans, dans les ravages provoqués par la maladie de Parkinson. Ce roman ne propose aucune recette particulière, mais il offre un axe de réflexion à celles et ceux qui, comme Juliette, doivent composer avec un rôle inconnu que rien ne les préparait à assumer.

  • En Slovénie, au coeur des Alpes dinariques, sous les ombrages de la hêtraie, une vie exubérante fourmille. Ici l'ours en est le roi. L'approche au petit matin, un affût crépusculaire dans l'attente de la lune, c'est dans ces instants uniques que l'auteur invite le lecteur à le suivre. Trente histoires courtes pour résumer cette passion intime avec l'ours qui, en Europe, reste un emblème du monde sauvage face à une modernité galopante et destructrice.

  • Paul est un homme désemparé mais foncièrement authentique. Au-delà de son désarroi, son existence est traversée par des évocations lumineuses. Elle bascule quand il apprend qu'il est contaminé par le VIH et qu'il découvre des photographies attestant de la participation de son grand-père aux exactions commises par des Waffen-SS. Cet événement alimente les épreuves et les péripéties psychiques qui répandent leur lot de souffrances. Mais Paul reste porté par le désir d'un absolu.

  • Il y aurait trois histoires qui n'arrêteraient pas de se croiser
    Ce serait des histoires de famille
    Il y aurait trois histoires de famille
    On raconterait en même temps
    L'histoire de trois familles
    Voilà pour le principe de base qui nous permettra d'accompagner ces trois familles depuis la Grande Guerre jusqu'à la fin des Trente glorieuses. Ce premier tome couvre les premières décennies du vingtième siècle. Pour être précis depuis la Première Guerre mondiale jusqu'à la mobilisation pour la Seconde. Mais il ne s'agit pas ici seulement d'un livre d'histoire. Puisqu'il est question d'histoires de famille, les rapports entre les hommes et les femmes sont le fil rouge de l'ouvrage. Bien sûr, pour en rester à l'Histoire, on se plongera dans des domaines finalement peu explorés : comment les campagnes de France ont bien pu traverser ces années d'entre-deux guerres ?

  • Dans un monde où l'eau est devenue une denrée bien plus rare que l'or ou le pétrole, les lobbies industriels complotent pour garder le monopole du précieux liquide, assujettissant la population à leurs lois. Tous les hommes se soumettent à cette dictature sauf un petit groupe de résistants surnommés les Inukshuk. Convaincu qu'il peut encore sauver le monde et les hommes, Sioan rejoint la lutte. Mais les Inukshuk sont traqués. Comment Sioan pourra-t-il mener à bien sa mission alors que la police surveille chacun de ses pas ? Pourra-t-il protéger les dernières réserves d'eau planétaires qui se trouvent dans les glaces polaires ? Et si la seule façon d'agir était de partir pour le Grand Nord ? Et si l'Arctique était la clé de la survie du monde ?

  • Frédéric Fappani von Lothringen propose ici une histoire « secrète » qui lui a été confiée en Bretagne. Elle est évidemment écrite ici en Breton et en Français. Tout a commencé par la découverte d'un objet familial, venant de la famille bretonne de sa femme, mais qui comportait des symboles « lorrains ». Il n'en fallait pas plus pour que notre Lorrain parte à l'aventure et nous rapporte cette magnifique histoire : la plus bretonne des histoires de Lorraine, la plus lorraine des histoires de Bretagne. Nous découvrons là un petit bijou de légende bretonne, peu connu encore du grand public. À découvrir donc !

  • L'Esprit chevaleresque explore l'espace commun de la romance arthurienne et de la spiritualité soufie. Élaboré comme un traité médiéval écrit par une reine africaine imaginaire, ce livre exprime une vision de la vie centrée sur les vertus de noblesse, de tempérance et de courage.

  • La Révérende Soeur Adèle est la directrice d'un internat de très bonne renommée à Abacouya. Sylvia et Yves Alabinda, qui viennent d'avoir un bébé, lui proposent sa garde. Il est d'une laideur sans égale, mais la religieuse accepte d'accueillir l'ignoble bébé, moyennant une colossale et inespérée somme d'argent. Au fil des jours, elle s'attache de plus en plus à lui, se met à l'aimer comme une mère, découvrant que l'apparence d'un être humain importe très peu et que ce qui compte, c'est l'amour qu'il peut recevoir et donner en retour.

  • Dans la lignée des meilleures comédies romantiques, un roman feelgood à l'humour savoureux, idéal pour s'évader de son quotidien. Au coeur des paysages idylliques de Napa Valley, en Californie, l'histoire d'une héroïne des temps modernes confrontée à un tournant de son existence.
    Californie, de nos jours
    Alors qu'elle était sur le point de se marier, Georgia découvre que Ben, son fiancé, lui a caché un terrible secret : il est père d'une petite Maddie qui a presque 5 ans, et la maman de la fillette n'est autre que Michelle, l'ex petite amie de Ben, sublime créature aux jambes interminables et actrice mondialement connue de surcroît.
    Bouleversée, Georgia décide de quitter Los Angeles pour se réfugier auprès de ses parents, viticulteurs dans le nord de la Californie. Mais quand elle pense trouver réconfort et repos au sein du cocon familial, ce ne sont que des non-dits et des conflits qui l'accueillent. Un gouffre semble séparer ses parents, et, ses frères, Finn et Bobby, d'ordinaire si proches, ne s'adressent plus la parole. Pour couronner le tout, le domaine viticole semble en danger...
    Entre son désir d'aller de l'avant, les regrets de Ben et les douloureux secrets de famille, Georgia doit faire face à un nouveau tournant de son existence. Déterminée, la jeune femme est prête à tout pour recréer l'harmonie et sauver les vignes qui ont été le théâtre de son enfance...

  • Cervantès est mort il y a quelques années seulement. On aurait retrouvé ses ossements dans un couvent de Madrid. Une pauvre fille d'une beauté étrange, qui prétend être la nièce de don Quichotte, nous raconte ses aventures...Avec ce nouvel ouvrage, frais et enlevé, plein d'humour et de péripéties, l'auteur renoue avec ses premières amours. Ce roman picaresque nous entraîne dans un monde d'ombres et de lumières où le jeu entre le vrai et le faux nous tient en haleine. Une réflexion profonde et légère sur notre condition humaine.

  • 1900. Cela fait un mois que Louis Barribax est à bord de L'Annam, navire parti de Saïgon pour Marseille. Pour échapper à l'ennui, dans la touffeur de la zone tropicale, Louis prend la plume...Il part à la recherche de son enfance et son adolescence, l'affection de sa mère, la malédiction pesant sur son père. Il revit des scènes cruelles, des aventures, des amours décevantes mais aussi passionnées. Il revient sur ses propres traces, dans les bas-fonds de Paris, où régnaient misère et cruauté, pour ensuite retrouver son pays natal, le Velay.Il en sortit blessé, solitaire, mais renforcé. Et c'est pour fuir ses montagnes austères et rudes qu'il partit aujourd'hui pour " les colonies ". Mais à présent, parvenu à l'automne de sa vie, c'est vers ce Velay qu'il revient...Mais, à bord de L'Annam, Louis va faire une rencontre où l'amour et la séduction le disputent à la déception... Une chose est sûre : une fois arrivé à Marseille, Louis n'est plus l'homme qui embarqua à Saïgon.

empty