Roman noir

  • « Avec Mathilde, jamais une balle plus haute que l'autre, du travail propre et sans bavures. Ce soir est une exception. Une fantaisie. Elle aurait pu agir de plus loin, faire moins de dégâts, et ne tirer qu'une seule balle, bien sûr. »

    Dans ce réjouissant jeu de massacre où l'on tue tous les affreux, Pierre Lemaitre joue en virtuose de sa plume caustique. Avec cette oeuvre de jeunesse inédite, il fait cadeau à ses lecteurs d'un roman noir et subversif qui marque ses adieux au genre. Dialogues cinglants, portraits saisissants, scénario impitoyable : du pur Pierre Lemaitre.
    " [...] [Une] réussite totale, une langue savoureuse, une intrigue parfaite, un ton délicatement sarcastique" Le Canard Enchainé
    "Un roman savoureux, drôle et fort méchant" Biblioteca
    "C'est noir, très drôle et complètement inattendu" Madame Figaro

  • De silence et de loup

    Patrice Gain

    Un magnifique roman d'atmosphère, noir et poignant. Livres Hebdo
    Tiksi, ville portuaire oubliée aux confins de la Sibérie, accessible par avion ou par bateau deux ou trois mois l'an. C'est là, à 700 kilomètres derrière le cercle polaire, qu'Anna rejoint une équipe de scientifiques qui s'apprête à hiverner sur la banquise à bord d'un voilier.
    Mais dans cet extrême bout du monde, où la fonte des glaces fait resurgir des virus millénaires, où rôdent les ours et les loups, où s'affrontent chasseurs de mammouths et militaires corrompus, les avaries et la tempête retardent le périple. Prise au piège des éléments et de l'hostilité ambiante, l'expédition se fige. Et au coeur de ce huis-clos glaçant, la violence des hommes ne tarde pas à se déchaîner contre les femmes, renvoyant Anna à un drame intime qu'elle pensait apprivoiser en rejoignant cette terre lointaine.
    De silence et de loup est la longue errance d'Anna, sa confrontation avec son passé dans le décor spectral de la Russie arctique. Un roman très noir, brutal, entre grand roman d'aventures et récit résolument contemporain, par Patrice Gain, l'auteur de Terres Fauves et du Sourire du scorpion.

  • Rentrée Littéraire 2021 La Libération comme vous ne l'avez jamais lue
    Été 1944 : Sadorski a passé huit mois en prison. L'administration le libère en échange d'un rapport sur le transfert de l'ex-ministre Georges Mandel, otage des nazis, qui va être tué sous ses yeux. Crime ordonné par la SS ou par la Milice ? Peu après, un inconnu blessé est enlevé par des flics allemands en civil. L'inspecteur met ses adjoints sur l'affaire et l'un d'eux est abattu à son tour. Dans un bar tenu par des truands, Sadorski rencontre un jeune milicien qui semble être un pervers sexuel. Ce personnage va le mener à la plus terrifiante " Gestapo française " opérant dans ces dernières semaines avant la Libération..." Un très grand personnage de salaud qui nous pousse à une immense compassion pour ses victimes. " Pierre Lemaitre, Dictionnaire amoureux du polar, Plon, 2020Retrouvez toute la Rentrée Littéraire Robert Laffont ici : http://rentreelitteraire.robertlaffont.com/

  • " Les habitants de Gênes ont fui ou se terrent chez eux. La ville est déserte et l'état de siège a été proclamé. " Un grand roman noir sur les coulisses du sommet altermondialiste de Gênes en marge du G8, et comment les affrontements entre manifestants et forces de l'ordre se sont soldés par la mort de Carlo Giuliani, abattu d'une balle en pleine tête par un carabinier.
    Gênes, juillet 2001.
    Les chefs d'État des huit pays les plus riches de la planète se retrouvent lors du G8. Face à eux, en marge du sommet, 500 000 personnes se sont rassemblées pour refuser l'ordre mondial qui doit se dessiner à l'abri des grilles de la zone rouge. Parmi les contestataires, Wag et Nathalie sont venus de France grossir les rangs du mouvement altermondialiste. Militants d'extrême-gauche, ils ont l'habitude des manifs houleuses et se croient prêts à affronter les forces de l'ordre. Mais la répression policière qui va se déchaîner pendant trois jours dans les rues de la Superbe est d'une brutalité inédite, attisée en coulisses par les manipulations du pouvoir italien. Et de certains responsables français qui jouent aux apprentis-sorciers.
    Entre les journalistes encombrants, les manoeuvres de deux agents de la DST, et leurs propres tiraillements, Wag et Nathalie vont se perdre dans un maelstrom de violence. Il y aura des affrontements, des tabassages, des actes de torture, des trahisons et tant de vies brisées qui ne marqueront jamais l'Histoire. Qui se souvient de l'école Diaz ? Qui se souvient de la caserne de Bolzaneto ? Qui se souvient encore de Carlo Giuliani ?
    De ces journées où ils auront vu l'innocence et la jeunesse anéanties dans le silence, ils reviendront à jamais transformés. Comme la plupart des militants qui tentèrent, à Gênes, de s'opposer à une forme sauvage de capitalisme.
    Pour
    La guerre est une ruse :

    Grand Prix du roman noir du festival du film policier de Beaune 2019
    Prix des lecteurs Quais du polar 2019
    Prix Marguerite-Puhl-Demange du Festival Le Livre à Metz - 2019
    Étoile du polar Le Parisien 2018,
    Prix du noir historique 2019, du salon du livre Les Rendez-vous de l'histoire de BloisPour Prémices de la chute :
    Prix Moussa Konaté du roman policier francophone du festival Vins noirs de Limoges 2019 Pour La Fabrique de la terreur :
    Trophée 813 catégorie roman francophone 2021Pour l'ensemble de la trilogie Benlazar :
    Grand prix de littérature policière 2020

  • Un silence brutal

    Ron Rash

    Dans une petite ville des Appalaches, le shérif Les s'apprête à rendre son étoile. À trois semaines de la retraite, il espère couler des jours tranquilles. Mais lorsqu'un irréductible vieillard est accusé d'avoir empoisonné la rivière, tuant les truites d'un relais touristique, une enquête est ouverte. Guidé par son amie Becky et par la beauté d'une nature menacée, Les doit naviguer parmi les eaux troubles et dangereuses de cette dernière affaire, qui fera ressurgir ce qui a longtemps été tu.
    Dans ce roman poétique et envoûtant, Ron Rash illumine des vies façonnées par un lien puissant à la terre, que la violence moderne - de la frénésie du profit aux ravages de la meth - détruit impunément.

  • King zeno

    Rich Nathaniel

    À La Nouvelle-Orléans, bâtie sur les marécages, rien ne reste enterré bien longtemps.

    1918. La Nouvelle-Orléans forge son destin et celui de la nation. La guerre est terminée et une nouvelle ère prospère s'annonce : c'est la naissance du jazz et la construction de l'Industrial Canal, qui rompra cent ans plus tard. Mais c'était compter sans la vague de meurtres commis par l'« homme à la hache », un maniaque aux goûts musicaux prononcés.

    Ces massacres bousculent la vie d'habitants de différents quartiers de la ville : un détective et ancien vétéran traumatisé par les combats dans les tranchées, un cornettiste de génie aux activités douteuses, et une matrone de la mafia italienne aux ambitions sans égales. Chacun d'eux nourrit des rêves de gloire éternelle, mais leurs quêtes les mèneront jusqu'aux portes de la folie.

    Nathaniel Rich signe avec King Zeno une fresque dantesque marquée par le racisme, l'épidémie de grippe espagnole et la violence. Furieusement actuel.

  • Oslo, novembre, la première neige tombe sur la ville. Dans le jardin des Becker, un bonhomme de neige fait irruption, comme sorti de nulle part. Le jeune fils remarque qu'il est tourné vers la maison et que ses grands yeux noirs regardent fixement leurs fenêtres. Dans la nuit, Birte, la mère, disparaît, laissant pour seule trace son écharpe rose, retrouvée autour du cou du bonhomme de neige...
    Dans le même temps, l'inspecteur Harry Hole reçoit une lettre signée «le bonhomme de neige» qui lui annonce d'autres victimes. Plongeant son nez dans les dossiers de la police, Harry met en lumière une vague de disparitions parmi les femmes mariées et mères de famille de Norvège. Toutes n'ont plus donné signe de vie le jour de la première neige...
    D'une sobriété étonnante, Harry Hole va se retrouver confronté, pour la première fois de sa carrière, à un tueur en série agissant sur le territoire norvégien et qui le conduira jusqu'au gouffre de sa folie...

  • Green man Nouv.

    Green man

    David Klass

    Un génie du crime orchestre des attentats spectaculaires et le nombre de ses victimes est affolant. Son nom ? Green Man. Son projet dément est de sauver la vie sur la planète en éradiquant les humains qui la martyrisent. Le compte à rebours est lancé et l'horloge de l'Apocalypse sonnera bientôt le dernier minuit sur Terre.
    Tic-tac. Tic-tac. Tic-tac.
    Tom, jeune recrue du FBI, partage les convictions écologiques de Green Man. Lui seul peut comprendre les méandres de son esprit retors et empêcher l'embrasement final.
    Tic-tac. Tic-tac. Tic-tac.
    Ce thriller implacable entraîne le lecteur dans une course folle. Le suspense policier et psychologique se double d'une puissante interrogation politique et morale qui ne laissera aucun Terrien indifférent. Magistral.

  • Et si votre famille n'était pas celle qu'elle prétendait être ?

    Nina Kircher, une sexagénaire, veuve d'un photographe mondialement célèbre, passe quelques jours dans un hôtel de luxe dans le sud de la France. Soudain, elle quitte la piscine où elle vient de se baigner pour suivre un homme jusqu'à son bungalow puis, sans raisons apparentes, elle le poignarde dans un enchaînement inouï de violence, avant de s'enfermer dans un mutisme complet.

    Pour tenter de comprendre cet acte insensé, son fi ls Théo, avec lequel elle a toujours entretenu des relations difficiles, n'a d'autre choix que de plonger dans le passé d'une mère dont il ne sait presque rien. De Paris à la Suisse en passant par la Côte d'Azur, il va mener sa propre enquête, jusqu'à découvrir des secrets inavouables et voir toute sa vie remise en question...

    L'histoire bouleversante d'une femme décidée à prendre en main son destin.
    Un suspense redoutable qui vous manipule jusqu'à la dernière page.

    Avec des succès comme Une vraie famille, Dernier été pour Lisa ou Un autre jour, VALENTIN MUSSO s'est imposé comme l'un des meilleurs auteurs de thriller psychologique de sa génération. Qu'à jamais j'oublie est son neuvième roman.

  • Alex mène une vie normale jusqu'à l'arrivée de l'écrivain Charles Berrier dans le gîte rural qu'elle tient avec son mari. Une nuit, l'homme essaie de la violer. En cherchant à se défendre, elle le tue. Paniquée, craignant que les conséquences de son acte ne détruisent sa famille, Alex dissimule le corps. Avant que la disparition de Berrier ne soit connue, et pour éloigner d'elle les soupçons, Alex décide de s'infiltrer dans son entourage pour trouver qui, parmi les proches de l'écrivain, aurait pu l'assassiner...

  • Garde le silence Nouv.

    Garde le silence

    Susie Steiner

    Le corps d'un jeune migrant lituanien est retrouvé pendu à un arbre dans une banlieue populaire de Londres. Pas de signe de lutte, aucun indice qui pourrait infirmer la thèse du suicide.
    Sauf peut-être ce mot retrouvé accroché sur le pantalon de la victime : " Les morts ne peuvent pas parler. "
    L'inspectrice Manon Bradshaw, toujours aussi attachante et mordante dans ses réparties, se retrouve chargée d'une enquête pour homicide. Entre une communauté lituanienne mutique et des Anglais de plus en plus hargneux à l'égard des travailleurs immigrés, la partie s'annonce délicate.
    Esclavage moderne, racisme ordinaire, misère et violence, Manon plonge dans des eaux plus que troubles... Susie Steiner a décidemment un talent diabolique.

  • En rentrant chez lui un vendredi après-midi de tempête de neige, après une journée à l'université privée de Chosen où il enseigne l'histoire de l'art, George Clare trouve sa femme assassinée, et leur fille de trois ans seule dans sa chambre - depuis combien de temps ?

    Huit mois plus tôt, il avait fait emménager sa famille dans cette petite ville étriquée et appauvrie (mais récemment repérée par de riches New-yorkais à la recherche d'un havre bucolique) où ils avaient pu acheter pour une bouchée de pain la ferme des Hale, une ancienne exploitation laitière.
    George est le premier suspect, la question de sa culpabilité résonnant dans une histoire pleine de secrets personnels et professionnels. Mais Dans les angles morts est aussi l'histoire des trois frères Hale, qui se retrouvent mêlés à ce mystère, en premier lieu parce que les Clare occupent la maison de leur enfance, celle qu'ils ont dû quitter après le suicide de leurs parents.
    Le voile impitoyable de la mort est omniprésent ; un crime en cache d'autres, et vingt années s'écoulent avant qu'une justice implacable soit rendue.

    Portrait riche et complexe d'un psychopathe, d'un mariage aussi, ce roman étudie dans le détail les diverses cicatrices qui entachent des familles très différentes, et jusqu'à une communauté tout entière.

  • "Un flic qui trafiquait de la came a été abattu par un tueur à gages. Pour de bon. Et c'est ce qu'ils en concluront demain matin. C'est la vérité toute conne et c'est comme ça que ça s'est passé, bordel !" Sauf que le flic en question, un shérif nommé Sully, descendu par une tueuse professionnelle et sa fille adolescente, est parvenu à sortir de sa tombe. L'affaire - en vérité un vaste piège ourdi avec l'aval de la police - est étouffée. Et Sully, estropié et suicidaire, s'enfuit piteusement. Il reviendra onze ans plus tard. Histoire de rétablir le peu d'honneur qui lui reste, tout en sachant que les voyous, eux, n'ont rien
    perdu de leur superbe.

  • Serial bomber

    Robert Pobi

    Un beau soir d'octobre à New York. Privatisé à l'occasion d'un gala, le musée Guggenheim accueille 702 convives, la plupart membres des élites du pays. Une explosion les tue tous, sans discrimination.
    Un attentat d'une telle précision ne saurait être le fruit du hasard et le FBI est immédiatement débordé par le nombre extravagant des victimes, des profils à comparer, des dossiers à recouper. Il fait appel à Lucas Page, un ancien agent pour l'heure astrophysicien et professeur d'université. Atteint d'une forme du syndrome d'Asperger, il est capable de " lire " la scène d'un crime comme s'il y avait assisté, de compulser des données d'un seul coup d'oeil. Lui seul semble à même d'arrêter le serial bomber avant qu'il ne frappe encore.
    Une nouvelle enquête de Lucas Page, le génial héros de Robert Pobi, qui a fait une irruption remarquée dans le monde du thriller avec City of windows.

  • Mexique, été 1902. Deux soeurs kidnappées aux États-Unis sont contraintes à la prostitution dans les ruines d'un temple aztèque caché au coeur des montagnes. Leur père, John Lawrence Plugford, ancien chef de gang, entame une expédition punitive pour tenter de les sauver, accompagné de ses deux fils et de trois redoutables acolytes. Il s'adjoint également les services d'un jeune dandy désargenté, attiré par la promesse d'une rétribution alléchante. Peu d'entre eux survivront à la sanglante confrontation dans les badlands de
    Catacumbas.

  • " Je pourrais vous détruire. Un seul de mes regards pourrait vous briser. Pourtant, en dépit du danger, vous revenez. Nuit après nuit, tous autant que vous êtes, vous revenez écouter mes enseignements. J'ai apporté le Chaos comme une règle, la destruction comme un avenir valable. Comment pourriez-vous résister à la morsure de ma voix, vous, ombres pâles que le jour rejette sans cesse ? "
    Ainsi parle Jacob, énigmatique prophète à la tête d'une organisation criminelle établie dans un vieux cinéma, labyrinthe peuplé d'une faune marginale, obscène et violente. Au cours d'une nuit sanglante, des bandes rivales tenteront de renverser Jacob et de s'approprier son pouvoir sans
    limites, qui confine à une forme d'absolu.
    Et l'auteur de convoquer tour à tour, dans ce roman hypnotique et viscéral, les fantômes de Burroughs, Carpenter et Cioran.

  • Si tu laisses la porte entrebâillée, les murmures viendront se glisser...
    Un écrivain veuf, Tom, et son fils de 8 ans, Jake, emménagent dans une nouvelle ville.
    Featherbank. Si charmante et calme en apparence.
    Où vingt ans plus tôt, un serial killer a été arrêté après avoir tué plusieurs enfants.
    On l'appelait l'Homme aux murmures.
    Des murmures que Jake a entendus. A la porte de sa maison.
    Et si tout recommençait ?
    Alex North est né et vit à Leeds. L'Homme aux murmures est son premier roman.
    " Brillant ! Pour tous les lecteurs de Thomas Harris et de Stephen King. " Booklist
    " Poignant et terrifiant. " Entertainment Weekly
    Traduit de l'anglais par Brigitte Remy-Hébert

  • Le premier est un journaliste sans passion qui travaille pour un média de seconde zone. Vie de couple pourrie. Une fille née d'un plan d'un soir. Perspective zéro. Un bon joint au petit-déj pour oublier que les journées n'annoncent rien de neuf. Le second sort de taule. Des combines et suffisamment de relations pour faire son trou dans la cité. De la coke pour égayer le quotidien, juste ce qu'il faut. Les voici partis pour quelques jours entre potes à Malaga, histoire de décompresser. Le cadre n'est pas au top, mais au moins, ils pourront parler entre hommes. Et justement à Malaga, il y a quelques années, Farid a monté un sacré coup. De ceux qui réussissent et qu'on ne raconte pas trop.
    De ceux que les journalistes ne traitent pas et qui pourtant en disent long.
    Dans ce premier roman, Matthieu Luzak nous propose d'accompagner dans leur virée des types qui racontent une société sans avenir et résolument contemporaine. À la manière des lyrics d'un rap cru, il nous livre les rêves et les drames des désillusionnés du XXIème siècle.

  • Rouge-gorge

    Jo Nesbo

    Rouge-Gorge, c'est le surnom d'un soldat mort qui continue pourtant de faire parler de lui. C'est aussi l'oiseau, discret comme le destin, qui vient à chaque porte, un jour, prendre son dû... Harry Hole, à la suite d'une bévue diplomatiquement grave, est muté à la surveillance des milieux néo-nazis de Norvège. Une seule consigne : faire le mort. Hole le voudrait qu'il n'y parviendrait pas. Surtout si sa meilleure amie est retrouvée littéralement brisée sur un chemin de neige. Surtout s'il découvre que l'un des fusils les plus rares au monde, spécifiquement utilisé par le terrorisme international, est arrivé sur le territoire... Le passé, prompt à rattraper le présent, refait surface avec une question lancinante : que s'est-il réellement passé cinquante ans plus tôt dans les tranchées de Leningrad?

  • «Cette terre n'avait pas besoin de fantaisie pour demeurer ce qu'elle avait toujours été».
    Eté 65, quelque part dans l'Aveyron.Trois femmes se déchirent autour de l'héritage d'une auberge. À proximité, un barrage qu'on vidange. Et l'eau du lac qui baisse inexorablement, dévoilant progressivement les secrets du passé...
    Remarqué pour son premier roman Les mal-aimés (prix Transfuge du meilleur polar français 2019), Jean-Christophe Tixier poursuit son exploration des pulsions archaïques de l'humanité dans une tragédie intemporelle où se heurtent un féminisme ardent et un atavisme fatal.

  • Kasso

    Jacky Schwartzmann

    Après des années d'absence, Jacky Toudic est de retour à Besançon pour s'occuper de sa mère malade d'Alzheimer. Les vieux souvenirs et copains resurgissent. Les vieux travers aussi. En effet Jacky ne gagne pas sa vie comme les honnêtes gens. Son métier : faire Mathieu Kassovitz. Car Jacky est son sosie parfait, et vu que Jacky est escroc, ça fait un bon combo. Depuis des années, se faisant passer pour l'acteur, il monte des arnaques très lucratives. Ce retour au bercail pourrait être l'occasion de se mettre au vert, mais c'est compter sans sa rencontre avec la volcanique Zoé, avocate aux dents longues, qui en a décidé autrement.

    " Depuis Regarde les hommes tomber, le film d'Audiard, tout le monde me demande si je suis Mathieu Kassovitz. Un jour, j'ai décidé de répondre oui. Et ça m'a ouvert beaucoup de possibilités."

    Durant vingt-cinq ans Jacky Schwartzmann a enchaîné les petits boulots, autant pour gagner sa vie que pour observer ses contemporains. Il est maintenant auteur et scénariste de bandes dessinées et de longs-métrages. Son parcours à la fois schizophrène et formateur lui a inspiré Demain c'est loin (Seuil, 2017) plusieurs fois primé.

    Il revient cette fois avec Kasso, un polar décapant !

  • Le problème des petits dealers, c'est qu'ils n'ont pas de stratégie commerciale. Pire, ils n'ont aucune notion de marketing. Sam, lui, l'a bien compris. Ex-directeur marketing licencié de son entreprise sous des prétextes fallacieux, il est désormais bien décidé à mettre ses compétences au service de l'économie souterraine. Bref, il est prêt à passer du côté obscur de la force. Pour cela, rien de plus simple, d'abord ferrer un poisson : Malik, petit dealer du 9-3, fraîchement sorti de prison qui a besoin de se refaire. Ensuite, lui inculquer la notion de base : si tu dois vendre du rêve à tes clients, il faut déjà que tu fasses rêver. Mission packaging. Et, enfin, passer aux choses sérieuses : le shit, c'est petit-bras, il faut être ambitieux. Alors, ce sera plutôt la cocaïne...

    Julien Hervieux, l'auteur du blog à succès Un odieux connard, réputé pour son esprit grinçant et ses chroniques acérées sur les blockbusters américains, signe un polar acide sur le trafic de drogue, à mi-chemin entre Breaking Bad et La Daronne.

  • Novembre 1971. Dan Cooper devient le plus mystérieux des pirates de l'air. Après avoir détourné un Boeing, il saute en parachute au-dessus des forêts de Portland et disparait à tout jamais avec sa rançon. Pour le journaliste Mark Anderson,
    cette affaire est une obsession : pendant 45 ans, il a mené l'enquête, essayé de doubler la police, épluché les rapports... Et alors que le FBI décide de classer l'affaire, Anderson entend parler d'un nouveau témoin essentiel. L'occasion de replonger
    dans ses notes et de revenir sur les interrogatoires de ceux qui, chacun à leur manière, racontent le mystère Cooper et réinventent le mythe du hors-la-loi.
    Dans ce roman, Pierre Mikaïloff s'approprie l'une des plus légendaires affaires criminelles américaines.
    À travers la vie de quelques anonymes, il nous dresse en creux un portrait de l'Amérique, de ses chercheurs d'or contemporains, de ses monstres et de ses doutes.

  • L'arbre aux fées

    B. Michael Radburn

    Taylor Bridges, un ranger australien, est hanté par la disparition de sa fille Claire, huit ans. Son couple a volé en éclats et pour cesser de ruminer son chagrin, il demande sa mutation en Tasmanie. Dès son arrivée dans la petite bourgade de Glorys Crossing, Drew, une fillette du même âge que Claire, disparaît également. Taylor y voit une coïncidence avec son propre malheur et mène une enquête au sein d'une population pour le moins hostile. Une initiative qui déplaît à O'Brien, le chef de la police locale. Taylor, convaincu que Drew est vivante, poursuit ses investigations et apprend que d'autres petites filles ont disparu avant elle. Avec l'aide de Grady, un inspecteur du continent envoyé sur place, Taylor découvre une île aux secrets bien gardés...
    B. Michael Radburn est australien. Quand il n'écrit pas, il joue de la guitare, du banjo, de l'harmonica ou sillonne sa région en Harley Davidson. Il est l'auteur de plus de 80 nouvelles et a fondé la maison d'édition Dark Press Publications. L'Arbre aux fées est le premier volet d'une série portée par son formidable personnage, le ranger Taylor Bridges.

empty