Beaux livres illustrés / Carnets de voyage France

  • Quand on y réfléchit - et, à Paris, c'est une chose qu'on sait faire - ce ne sont pas les sujets d'inquiétude qui manquent dans la Ville lumière. Ni même les véritables phobies. Que ceux qui n'ont jamais suffoqué à l'approche menaçante d'un pigeon ou à la vue d'une répugnante colonie de blattes lèvent le doigt. Mais, par un miraculeux équilibre, la capitale offre autant de remèdes qu'elle suscite de troubles : à chaque névrose, sa cure salvatrice. Dans les pages précieuses de ce guide attendu par tous les phobiques (et tous ceux qui comptent le devenir), l'auteur décrit avec soin tout ce qui fait peur à Paris et tout ce qui guérit de la peur. L'acrophobe (peur extrême des hauteurs), se soignera ainsi par innoculation progressive du stress en gravissant d'abord la Butte aux Cailles (61 mètres), puis Montsouris (78 mètres), puis les Buttes-Chaumont... L'apopathodiaphulatophobe (angoisse de la constipation) absorbera avec profit les raviolis chinois de l'avenue de Choisy, les hamburgers congelés-décongelés-recongelés du Quartier latin, les currys du passage Brady... et leur feu d'artifice de bactéries dysentriques. Il ne négligera pas non plus les nourritures de l'esprit et les vrais lavements que promettent le théâtre subventionné et les films d'auteur. L'arénaphobe (peur du sable) dirigera courageusement ses pas vers Paris Plages pour croquer à belles dents dans un sandwich thérapeutique dont il appréciera la texture croustillante à base de grains de sable craquant sous la dent...

  • Julien Moreau a relevé un challenge complètement fou : accomplir le plus long triathlon au monde (plus de 6 000 km) à travers la France pour mobiliser la population et les politiques en faveur d'une écologie citoyenne engagée.
    Adepte des éco-aventures (ascension du Stok Kangri en Himalaya en 2013 ; tour de la Bretagne à pied et à vélo et traversée Jersey/Saint-Malo à la nage en 2016 ; tour de la Bretagne en paddle en 2017...), Julien Moreau se lance un défi complètement fou en 2018 : accomplir, en France,
    le plus long triathlon au monde. Au menu : 4 500 km à vélo de Paris à Marseille, avant 375 km de nage jusqu'à Monaco, puis 1 150 km de course à pied jusqu'au siège de la Fondation pour la Nature et l'Homme
    créée par
    Nicolas Hulot, son mentor et ami. C'est cette incroyable odyssée à travers la France que raconte ce récit.
    Une aventure autant sportive et humaine qu'écologique. Mais son plus grand défi, c'est bien sa capacité à se mobiliser chaque jour pour parler à la jeunesse d'écologie citoyenne. À l'initiative de Julien, une loi pour la suppression des bouteilles
    en plastique dans les cantines scolaires françaises a d'ailleurs été adoptée par les parlementaires.
    La preuve que tout est possible à qui sait aller au bout de ses rêves.

  • Lever le nez et découvrir que Notre-Dame possède une girouette à laquelle on n'avait jamais prêté attention est amusant, mais auriez-vous seulement une idée de ce qu'elle contient ?Saviez-vous que le papyrus en Égypte, décimé par une maladie, a été réimplanté à partir d'un plan conservé dans les serres du Jardin du Luxembourg depuis le XIXe siècle ?Où trouver les restes du palais des Tuileries, détruit par un incendie sous la Commune ?Savez-vous qu'il existe toujours une des cloches qui sonnèrent à la volée le jour du massacre de la Saint-Barthélemy en août 1572 ?On parle et on écrit beaucoup sur Paris mais ici, avec Clémentine Portier-Kaltenbach, la Ville Lumière dévoile son « supplément d'âme » : ces lieux, monuments, statues, objets que les Parisiens et ceux qui la visitent ont régulièrement sous le nez mais sur lesquels il leur manque une information aussi réjouissante qu'insolite. L'auteur des Grands Zhéros de l'histoire de France, avec le talent et la drôlerie qu'on lui connaît désormais, nous offre un voyage nouveau et passionnant dans cet étonnant théâtre de l'histoire de France et du monde qu'est notre capitale.

  • « Au cours de mes années de reportages à travers la France rurale, il m'est arrivé bien souvent d'éprouver, subitement, un coup de coeur pour un coin de campagne ou de montagne et d'avoir, un instant, l'envie de m'y poser définitivement... Ces havres tentateurs sont restés gravés dans ma mémoire. Je pense à eux avec tendresse. Ils sont ma France, celle que j'aime. » Pierre BonteDe la Côte d'Albâtre à la Haute-Corse en passant par l'île d'Aix ou le village de Novel, Pierre Bonte nous livre avec passion ses souvenirs personnels, ses enthousiasmes et ses bonnes adresses, dans ce tour de France pittoresque, authentique balade d'un amoureux des terroirs.

  • Avec les Nuls, l'Auvergne n'a pas fini de vous surprendre !
    " Terre rude, mais coeur de feu " Du sommet du puy de Dôme à la grande Limagne dorée ou, à peine plus loin, au bocage bourbonnais, pour finir sur les hauteurs ventées du Mézenc, vous aurez l'impression, agréable, de voyager, de changer de pays en un tour de mains, d'apprécier sans cesse un nouvel " ailleurs ". Vous n'en avez pas fini de découvrir cette vallée perdue, ce village classé parmi les plus beaux villages de France avec sa poignée d'habitants, l'alignement régulier des volcans de la Chaîne des Puys, grand site classé au patrimoine de l'Unesco... Qui étaient les premiers Auvergnats ? Découvrez l'histoire de l'Auvergne de l'Antiquité à nos jours, et retrouvez au fil des pages celles et ceux qui ont marqué l'histoire de cette région : Vercingétorix, Georges Pompidou, Valéry Giscard D'Estaing, Fernand Raynaud, Maurice Pialat ! Appréhendez l'Auvergne d'aujourd'hui : son économie, sa politique, sa nature encore préservée, etc. D'où viennent la fameuse Salers et la potée auvergnate ? Pouvez-vous citer 3 présidents de la République auvergnats ? Découvrez les recettes authentiques de la truffade et de l'aligot ! Loin des clichés et des stéréotypes, découvrez ou redécouvrez l'Auvergne dont les différences constantes de paysages, de couleurs, de culture, de mentalités, constituent les principaux atouts ! Dans ce livre :
    L'histoire de l'Auvergne, des origines à nos jours
    Les traditions, les spécialités culinaires
    Les personnalités historiques
    Et bien d'autres choses encore !

  • Pour l'avoir découvert sur le tard, Pierre-Yves Le Priol considère l'écrivain Charles Péguy (1873-1914) comme un maître à penser et, plus encore, comme un maître de vie. Sa critique radicale du monde moderne, son parcours inattendu (de l'athéisme militant à la révélation de la foi), son écriture si singulière et comme à portée de voix : tout ce qui touche au " mécontemporain " Péguy résonne au plus profond de lui.
    Pierre-Yves Le Priol a participé à l'ouverture récente d'un Chemin Charles-Péguy vers Chartres, inspiré de celui que Péguy avait emprunté en 1912 et 1913. Celui-ci était alors allé invoquer " Notre-Dame de Beauce ", pour des raisons personnelles, jusqu'en sa cathédrale gothique.
    C'est ce pèlerinage effectué un siècle après Péguy, par les sentiers du Hurepoix et les champs de blé beaucerons, qui fait l'objet de ce récit : parcours effectué à pied et avec des amis, dont le petit-fils de l'écrivain lui-même. Au rythme de la marche commune, l'oeuvre de Péguy se révèle à nos quatre pèlerins. Une oeuvre qui aide chacun d'eux à vivre.

  • Voici un livre consacré aux femmes, originaires du Poitou et des Charentes, qui ont connu une destinée exceptionnelle. Certaines sont des gloires nationales : Aliénor d'Aquitaine, reine de France puis reine d'Angleterre ; Marguerite d'Angoulême, « la perle des Valois », reine de Navarre et femme de lettres ; Madame de Montespan et Madame de Maintenon, favorites du « Roi Soleil ». D'autres furent célèbres en leur temps : Adélaïde, épouse d'Hugues Capet, reine de France en 987 ; Ala ou Agnès de Poitou, impératrice d'Allemagne en 1043 ; Éléonore Desmier d'Olbreuse, la « Grand-mère de l'Europe » Ce livre fait revivre plusieurs femmes, un peu oubliées dans les livres d'histoire, mais qui forcent l'admiration : Françoise d'Amboise, duchesse de Bretagne puis carmélite ; les Dames des Roches et leur salon littéraire au XVIe siècle ; Henriette Aymer de la Chevalerie et la « Grand Maison » ; Léodile Béra dite André Léo romancière, journaliste, féministe et communarde aux côtés de Louise Michel ; Yvonne Brothier, cantatrice internationale... Et aussi deux Résistantes - Édith Augustin et Hélène Nebout - patriotes exemplaires ; des Saintes et des Abbesses du Moyen Âge ; Jeanne des Anges, la « possédée du diable » et Marie Besnard « la bonne dame de Loudun » Ce livre, qui rappelle la légende de la fée Mélusine, évoque aussi les femmes de lettres célèbres du XXe siècle : Claire Sainte-Soline et Marguerite Gurgand, originaires du pays mellois, Geneviève Fauconnier née à Barbezieux, prix « Fémina » pour son roman « Claude » exemple unique en France d'un frère - Henri - et d'une soeur - Geneviève - obtenant coup sur coup le « Goncourt » en 1930 et le « Fémina » en 1933 !

  • Terrain de jeu des mammouths et lieu des premières péripéties humaines : voici l'histoire du Paris préhistorique.
    Au fil de quatre nouvelles romanesques, l'homme prend du poil de la bête. Il dompte le feu, découvre les outils, le fer et le bronze, apprend à chasser - et surtout à vivre avec ses pairs, dans l'amour ou la haine.

    Homme de Cro-Magnon affrontant tous les dangers pour délivrer une fille en détresse ; chasseur cherchant à protéger coûte que coûte son peuple d'une prêtresse maléfique ; chef de clan tyrannique amassant pour lui toute la nourriture : les nouvelles sont toutes riches en péripéties.
    Que ce soit pour l'amour, la technologie, la patrie ou les ressources, les Parisiens de la préhistoire doivent lutter sans relâche à coup de gourdin et de malice.

    D'une plume tantôt pleine d'humour, tantôt satirique, Elie Berthet remonte dans l'immense nuit des âges passés. Si la société préhistorique semble proche de la notre, Berthet rappelle que la violence est éternelle et l'amour inépuisable.



    Elie Berthet (1815-1891) né à Limoges est un auteur de romans populaires et de feuilletons. Passionné de littérature dès le plus jeune âge, il fait des études en Lettres et écrit « La Veilleuse ». À seize ans, il prétend à sa famille étudier le droit à Paris, mais se consacre en réalité à l'écriture. Il trouve un éditeur « Le Siècle » et publie ses écrits sous le pseudonyme Élie Raymond. Doué dans tous les genres et auteur devenu rapidement l'un des plus prolifiques de son siècle, sa réputation égale celle d'Alexandre Dumas. Avec son livre « L'Homme des Bois », il est considéré comme le précurseur de « Tarzan », et « Les Houilleurs de Polignies » est une des inspirations d'Émile Zola pour « Germinal. » Il est aussi le premier avant les frères Rosny à écrire un roman dit préhistorique « Paris avant l'Histoire »

  • Le 5 avril 1919, le ministre du Commerce Étienne Clémentel prenait un arrêté reconnaissant la naissance de la région dite « des Alpes françaises », allant du Léman jusqu'à Nice. C'est l'histoire de cette invention d'une région, regroupant autour de Grenoble les six départements alpins, que retrace cet ouvrage.
    Entre le développement de l'hydroélectricité et celui du tourisme de montagne, Philippe Veitl fait revivre de manière très concrète la conversion de l'économie de ce début du XXe siècle. À travers l'Exposition internationale de la houille blanche et du tourisme de 1925 (avec notamment la construction de la Tour Perret) ou le développement de la radio locale, on voit peu à peu se dessiner le portrait de Grenoble en capitale des Alpes françaises.
    Par-delà les faits, l'auteur nous invite à une réflexion en profondeur sur les prémices de la politique de territoire au début du XXe siècle. Il insiste sur le rôle des représentations et des imaginaires dans la cristallisation d'une territorialité, explore la place du territoire dans les rapports politiques et dans l'analyse des liens sociaux des sociétés industrielles. Il nous éclaire sur les formes du « racinement » et la façon dont l'ancrage dans un territoire peut contribuer à construire une identité sociale.

  • En témoignant de plus de deux mille ans d'histoire, Le Marais, quartier central de Paris, nous invite à redécouvrir des événements qui ont contribué à l'évolution du temps : la création de l'ordre du Temple, la naissance des guerres de religion, la prise de la Bastille et bien d'autres faits tels la vie dans les salons littéraires, scientifiques. Cet ouvrage nous conduit également, après l'époque artisanale du XIXème siècle, au Marais actuel, lieu de culture et de communication.

  • Loin des sentiers battus et des sépultures "célèbres", cet ouvrage nous invite à poser un regard original sur le Père-Lachaise où reposent tant de personnages illustres mais quelque peu oubliés : Arago, Branly, Parmentier... Tous acteurs, témoins ou victimes d'anecdotes, de faits divers ou d'événements politiques qui jalonnent notre histoire depuis la fin du XVIIIe siècle. Cet abécédaire ludique, par son exercice de questions-réponses, fait appel à notre mémoire et nous entraîne à revisiter l'une des périodes les plus fastes de l'histoire de France.

  • Consacré au tourisme des Chinois taïwanais en France, cet ouvrage étudie l'évolution et les causes de ce phénomène : bouleversement économique et sociologique de la société taïwanaise et son occidentalisation accélérée. Par ailleurs, cette évolution du tourisme taïwanais correspond de très près à celle de la Chine populaire et joue un rôle d'expérimentation permettant de prévoir l'essor du tourisme chinois en France.

  • Un lieu à soi propose une écriture croisée sur deux lieux très différents, Cannes, la ville phare du cinéma, et Beaumont du Gâtinais, petit village ignoré en campagne française. A travers cette ronde toponymique où l'être et le lieu se confondent, les auteurs s'adonnent à un voyage intime et passionné ou chaque halte est l'occasion d'un échange. Comment à travers un jeu d'oppositions et d'échos symboliques, ces deux lieux parviennent-ils à se construire une identité propre et originale?

  • Voici un récit du Tour de la France, le long de ses côtes et des frontières en cyclo-camping. A 20 ans, l'auteur avait l'habitude de mettre ses sacoches à son vélo, une toile de tente au porte-bagage pour s'aventurer sur les routes. Kilomètres après kilomètres, l'auteur fait défiler les paysages, des vallées du Boulonnais en passant par les plaines du Nord jusqu'aux forêts des Ardennes. 6700 kilomètres de rencontres, dans une France profonde, vraie, chaleureuse et pittoresque.

  • En 1952, François Baschet entreprend en avion le tour du Pacifique. Mais quand il embarque, sa guitare ne rentre pas dans la soute. "Merde" ! François réfléchit. Il remplace alors le corps de l'instrument par un ballon gonflable. Puis il dégonfle le ballon, plie le manche, enroule les cordes et repart. Plus tard, avec son frère Bernard, il crée les "sculptures sonores". Aujourd'hui, le "cristal des frères Baschet" est connu dans le monde entier.

  • L'île de Ré c'est un pays où le luxe avait un goût de noisette avec les huîtres. Où le bonheur avait la senteur des algues avec les pommes de terre. Une île avec un vrai prince que découvrirent les premiers people : Gisèle Casadesus, Philippe Sollers, Jean Monnet et Suzy Solidor. Alors Ré, le Saint-Tropez de l'Atlantique ? Plutôt une contrée à part, où les identités se dissolvent dans l'anonymat et parfois dans le pineau du Bistrot de Bernard...

  • La Sainte-Baume est une échine de rocs et d'arbres où aiment à s'accrocher les nuages. Il y pleut plus qu'ailleurs en Provence. L'eau s'infiltre dans le secret du calcaire et jaillit comme un bienfait mystérieux dans le creux des vallons. De tous temps, dans chaque village, autour de ce prestigieux massif, on a célébré son culte dans la pierre des fontaines.

  • Marseille, capitale européenne de la culture en 2013 !
    Quelle est la cité française la plus légendaire, la plus bruyante, la plus vivante et la plus ancienne des cités françaises ? Marseille bien sûr !
    Saviez-vous que Massalia a été fondée grâce à la love story entre Gyptis, la fille du roi des Ségobriges, et le chef des Grecs Protis ? Que l'on y parle encore le marseillais ? Que l'OM est le meilleur club de football du monde (sans exagération aucune bien sûr) ?
    Si vous souhaitez apprendre à parler avé l'accent, découvrir le cosmopolitisme de cette ville, les grands chantiers à venir, retrouver les lieux familiers de Plus belle la vie et comprendre pourquoi Marseille est capitale européenne de la culture cette année, si vous voulez tout savoir sur son histoire, ses 111 quartiers renommés, son port, sa vie économique passée et actuelle et ses multiples attraits, plongez dans Marseille pour les Nuls !
    Un ouvrage dirigé par Jean-Joseph Julaud.

  • La Champagne-Ardenne en chiffres. 4 départements - 1 936 communes. 25 606 km2 = 4,7 % du territoire national. 1 352 500 habitants = 2,3 % de la population française. Densité = 53 habitants/km2. PIB régional = 154,6 milliards (2,3 % du PIB français). Budget 1998 du Conseil régional = 1,7 milliard de francs.

  • Cet ouvrage s'adresse à un public intéressé aussi bien par l'aménagement et le développement durable du littoral que par le développement touristique en embrassant les pratiques balnéaires comme le tourisme de nature. Ce livre fournit, notamment, l'occasion de contribuer à la thématique de la Gestion intégrée des zones côtières (GIZC) pour laquelle l'expérimentation de l'outil Parc naturel régional sur le littoral touristique est quasiment inédite.

  • Absente d'un récent rapport interministériel sur les métropoles, Rouen a perdu de sa visibilité dans le cadre français. D'une taille démographique pourtant comparable à Strasbourg ou Grenoble, la ville peine à afficher des ambitions métropolitaines. Ce livre propose une réflexion sur les perspectives offertes à l'agglomération, aussi bien dans les domaines économique, environnemental, culturel et politique, que dans le domaine du social. Cette analyse géographique est à replacer dans le cadre d'une réflexion d'ensemble sur le devenir urbain.

  • La réflexion prospective contemporaine considère que l'avenir des sociétés est indéterminé et ouvert. Explorant, en fonction des connaissances du passé et du présent, les chemins envisageables vers le futur, elle pourrait constituer un outil précieux de la gouvernance territoriale. Cet ouvrage présente de façon simple les éléments théoriques et conceptuels utiles à une telle démarche, leur mise en oeuvre et leur adaptation éventuelle. Dans les années 1990, la région Midi-Pyrénées s'est lancée dans ces expériences, déjà multiples sur le territoire national. Après avoir revisité « Les chemins de 2010 », la section Prospective du Conseil économique, social et environnemental régional (CESER) de Midi-Pyrénées élabore aujourd'hui des scénarios à l'horizon d'une trentaine d'années : « Les chemins de 2040 ».

  • En Sologne, il a fallu dix ans à l'Inventaire général pour venir à bout de l'exploration systématique et minutieuse d'un territoire vaste de 5000 km2. L'ouvrage n'expose pas la totalité des résultats mais livre une présentation raisonnée sur une seule des catégories d'oeuvres répertoriées, les châteaux.

empty