Bretagne

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • De l'Aber-Ildut, son village familial, à tous ces hauts-fonds sur lesquels il a failli plus d'une fois déchirer ses bateaux, de Bécassine à la tante Sabote, Yann Queffélec, Armoricain pure souche, évoque une Bretagne tout à la fois mythique et bien réelle, c'est-à-dire éternelle."Ma Bretagne est d'Armor, le pays dans la mer. Elle est d'Armor, elle est d'Argoat - mer et forêts -, arrimée par l'ouest à ses destinées atlantiques, et par l'est à la pointe aiguë du socle européen.
    On y allait en train quand j'étais enfant. Le Paris-Brest à vapeur des années 50, la moleskine olivâtre du compartiment pour huit, les oeufs durs écalés sur les genoux, neuf heures de rail sans voir la mer ou si peu vers Saint-Brieuc.
    Ma Bretagne est d'abord le pays des miens. Ma mère, Yvonne, la première à me bercer de chansons marines et d'histoires. Mon père, Henri Queffélec, l'homme et l'écrivain que j'ai le plus admiré, le bel indifférent aux yeux d'horizon.
    Entre nous, l'Armor est mon pays usuel, mon pays définitif, j'y naîtrai toujours."
    Yann Queffélec

  • Nouvelle collection ! Plongez au cœur de la création contemporaine nantaise, rennaise et brestoise, à travers 10 portraits et entretiens d'artistes majeurs et 100 lieux qui font l'actualité artistique sur ce territoire. (A découvrir aussi, des livres-guides consacrés Berlin, Athènes, Moscou et Lisbonne).

    La péninsule armoricaine est connue pour son identité culturelle forte, maintes fois défendue, parfois revendiquée jusqu'à être portée en étendard. On imagine trop souvent ses habitant animés d'un esprit revanchard et excessivement attachés à leurs racines. Mais l'amour des traditions et du patrimoine se double chez eux d'une aptitude remarquable à l'adaptation, au renouvellement, à l'invention. Les créateurs et les créatrices de cette région ont su, avec beaucoup d'humilité, faire dialoguer leur héritage avec des voix issues de tous les horizons, afin de se forger une identité résolument contemporaine.

    Cet ouvrage invite lecteur à plonger au coeur de cette identité en perpétuelle réinvention. Y sont d'abord présentés dix artistes, issus de toutes les disciplines, qui font le dynamisme de la ville (on retrouvera Pierrick Sorin, François Delarozière, Philippe Madec, Arnaud Le Gouefflec, Virginie Barré, Philippe Cognée, Igor et Lily, Jef Aerosol, Loïc Touzé et Muriel Bordier). Ils sont invités à nous parler de leur parcours, de leur travail et de leur rapport au territoire. Une seconde section s'attache à présenter cent lieux propres à la création contemporaine nantaise, rennaise et brestoise, avec les dix lieux incontournables de ces villes mis en exergue. Le lecteur dispose ainsi d'un véritable guide, riche et précis, pour découvrir autrement l'offre culturelle de la péninsule armoricaine.

  • Avec les Nuls, la Bretagne n'a pas fini de vous surprendre !
    Vous êtes breton de coeur, d'origine ou d'adoption ? Vous pouvez déjà bien connaître cette région à l'identité forte, ou vous voulez la découvrir ? Alors ce livre est fait pour vous !
    D'où viennent les premiers Bretons ? Qu'est-ce que l'identité bretonne ? Quels sont les lieux à avoir vus en Bretagne, les plats à avoir goûtés ? Des mystérieuses légendes sans lesquelles la Bretagne ne serait pas la Bretagne à la langue et aux spécialités culinaires, en passant par l'Histoire de ce territoire têtu qui résista à tous les envahisseurs, jusqu'au débat sur le rattachement de la Loire-Atlantique, ce livre vous invite à un voyage inédit.
    Loin de la caricature et des clichés, avec La Bretagne pour les Nuls, la Bretagne n'aura bientôt (presque) plus de secrets pour vous !
    Dans ce livre :
    - L'Histoire de la Bretagne, des origines à nos jours
    - L'identité bretonne : langue, culture, patrimoine
    - La Bretagne du nord au sud, d'est en ouest : les lieux à avoir vus
    - L'économie de la Bretagne
    - Les spécialités culinaires

  • Veine palpitant dans l'intime repli des campagnes. Chemin d'eau qu'ont déserté chalands et gabares. Ligne de vie creusée dans la paume calleuse de la Bretagne. Le canal de Nantes à Brest ondule d'un bout à l'autre de la presqu'île. Au début d'un très beau mois de mai, j'ai parcouru à pied ses trois cent soixante kilomètres. Pour rien, pour le plaisir, pour jouir de ce luxe inouï, de cette prodigalité fastueuse : marcher ; passer son temps à le perdre ; se coucher sur la rive quand le soleil est trop chaud, pour lire ou regarder le ciel. Le canal : fil conducteur d'une échappée solitaire, de cette narration vagabonde.

  • David Parris promène sur le paysage estival un regard amusé mais complice. Son village près de Dinard n'est pas secoué par de grands événements: ce sont donc les faits et gestes de tout un chacun, que ce soit au marché de Dinard ou à la plage, qui nourrissent sa réflexion et qu'il nous raconte avec poésie et humour. " A nous deux, chef ! " dit le charcutier, et tout le charme d'un samedi matin au marché est retrouvé. " Le petit Éric est attendu au poste de secours... ": encore un Éric de perdu dans le brouhaha de la plage. Au cours de ses promenades, pour David Parris, le tout est d'éviter d'arriver: il se délecte à " l'être-là " plutôt qu'à " l'être ailleurs ".

empty