Cuisine / Gastronomie généralités

  • Mieux manger sans se ruiner Nouv.

    Dans ce nouveau livre, Laurent Mariotte vous propose de découvrir toutes ses recettes et ses bons conseils pour mieux manger sans se ruiner. Du choix des produits à leur association, découvrez comment élaborer des plats équilibrés et bon marché au quotidien avec plus de 150 recettes faciles, accesibles et toujours gourmandes.
    Mieux manger sans se ruiner,
    - c'est l'ouvrage de référence pour apprendre à bien choisir ses produits, que ce soit les produits frais (en fonction de leur saison, de leur provenance...), les produits semi-élaborés (comme les conserves, les bocaux, les préparations sous vide) ou même les surgelés.
    - c'est tous les conseils pour bien manger au quotidien en apprenant à agrémenter ses préparations, à optimiser ses courses (avec des idées pour réutiliser des restes de préparation), à varier aussi son panier et l'adapter en fonction des arrivages sur les étals.
    - c'est prêter attention aux modes de production en privilégiant l'artisanal vs l'industriel, c'est consommer moins de viande ou de produits laitiers en choisissant mieux...
    Variantes et infos pratiques sur les produits,
    Mieux manger sans se ruiner, c'est le livre pour une cuisine familiale, authentique, abordable et accessible à tous !

  • " Je ne suis passionné de rien mais j'aime tout ", a coutume de dire Philippe Etchebest, avant d'ajouter avec fougue : " Et tout ce que je fais, j'essaie de le faire bien. Je le fais avec coeur et beaucoup de sincérité. "
    Voilà comment ce fonceur perfectionniste et amoureux de la vie a intégré le cercle très fermé des chefs étoilés. Tout au long de son parcours, il a su trouver les ressorts pour aller de l'avant, se lancer de nouveaux défis et viser chaque fois un peu plus haut. Pour lui, les moteurs essentiels à la réussite - personnelle comme professionnelle - sont le plaisir, l'engagement et le partage. Revenant sur ses expériences, il distille, avec un sens de la formule bien à lui, conseils et encouragements pour que chacun, à son niveau, puisse booster son existence. Un propos inspirant qui donne envie de se dépasser !

  • Plus que quiconque aux États-Unis, Alice Waters a changé la manière dont on mange, dont on cuisine et dont on pense l'alimentation. À travers son restaurant Chez Panisse à Berkeley fondé en 1971, comme à travers ses livres et ses multiples engagements citoyens, elle a mené une véritable révolution des palais outre-Atlantique. Ses plats simples et inventifs sont toujours axés sur le goût et le respect du produit local et saisonnier.
    Associant des conseils culinaires essentiels et un formidable répertoire de recettes accessibles et intemporelles, L'Art de la cuisine simple est un outil indispensable pour tout cuisinier, débutant ou confirmé.

  • Michel Guérard est aux fourneaux depuis 70 ans. Il a tout traversé : les privations de la guerre, l'apprentissage à la dure, la tradition de la haute gastronomie française, l'aventure de la nouvelle cuisine, la mondialisation culinaire... La précision et la vivacité de ses souvenirs font de lui la mémoire de la cuisine française.
    À 25 ans à peine, il devient Meilleur Ouvrier de France et rejoint le Lido. En 1965, il achète « à la bougie » un petit bistrot d'Asnières et fait de son « Pot au feu » « le meilleur restaurant de banlieue du monde ». En 1974, il s'installe à Eugénie-les-Bains dans les Landes : il y obtient trois étoiles, qu'il conserve depuis plus de 40 ans.En 1976 son livre La Grande Cuisine minceur triomphe dans le monde entier, jusqu'à faire la une du TIME.
    Ce livre raconte l'histoire savoureuse de Michel Guérard, qui inventa la « nouvelle cuisine » avec ses copains Bocuse, Sanderens ou encore les frères Troigros... Il raconte l'histoire de la cuisine française.
     

  • Quand la recherche se met à table Nouv.

    Ce livre s'adresse à qui s'intéresse à l'alimentation et souhaite mieux comprendre comment faire plaisir ou se faire plaisir en cuisinant, en préparant, en dégustant un repas.

    Intégrant l'expertise gastronomique et basé sur des recherches en sciences humaines et sociales ainsi qu'en sciences de la vie, cet ouvrage apporte des clés de compréhension et des illustrations concrètes.

    Les résultats d'études pluridisciplinaires sont présentés et montrent que divers moyens permettent de s'adapter aux goûts des uns et des autres. Côté cuisine : le choix de la recette mais aussi les ingrédients, le mode de préparation la présentation. Côté salle : les arts de la table, le service, l'ambiance... Il est également important de considérer les spécificités des mangeurs - âge, culture... et du contexte - au travail, en voyage...

    Libre à chacun de questionner ses pratiques et d'en tester de nouvelles !

  • Amoureux des mots et des mets, gourmands, gourmets et gastronomes : ce livre est pour vous !
    On célèbre les plaisirs de la table depuis l'Antiquité et particulièrement en France, terre de gastronomie, où l'on ne se contente pas d'apprécier la qualité des plats proposés, mais où l'on se délecte, pendant et après les repas, d'en parler abondamment.Le nouveau livre d'Henriette Walter - elle-même cuisinière à ses heures - est une invitation à prolonger cet art de vivre à la française. Vous n'y trouverez pas une façon inédite de préparer le foie gras - ce n'est pas un énième livre de recettes -, mais vous y apprendrez à identifier le même poisson dans bar et loup, le même agrume dans bigarade et orange amère ou la même cucurbitacée dans potiron et giraumon ; à ne plus confondre soupe, potage et consommé ; à reconnaître, dans sauce, le mot latin sal (" sel "). Vous y découvrirez qu'on doit l'arrivée de la pomme de terre en Europe à deux personnages tout à fait éloignés l'un de l'autre : Antoine Augustin Parmentier, apothicaire-major des armées françaises sous Louis XVI dont le nom reste attaché au hachis Parmentier, et le grand physicien Alessandro Volta - oui, le célèbre inventeur de la pile électrique fut aussi, pour lutter contre la pénurie de blé en Italie, vers la fin du XVIIIe siècle, le promoteur des gnocchi à la pomme de terre.Et ce ne sont là que quelques exemples parmi tant d'autres puisés dans cet ouvrage unique, aussi savoureux que les voyages culinaires, linguistiques et culturels dans lesquels il nous entraîne.

  • Une vie gourmande sans sucre, c'est possible !

    Nous consommons trop de sucre, parfois sans même nous en apercevoir. De nombreuses études pointent du doigt cet ingrédient comme étant responsable de la fatigue métabolique, de la recrudescence des maladies chroniques et de l'obésité. Marion Thelliez, naturopathe, nous aide à débusquer les sucres cachés et à changer durablement nos habitudes alimentaires.


    Distinguez les familles de sucres.

    Choisissez votre cure détox en fonction de votre profil.

    Adoptez le programme en 8 semaines "J'arrête le sucre !".

    Concoctez des recettes 0% sucre, mais 100% plaisir !


    Grâce à cet ouvrage, vous redevenez acteur de votre santé.

    Vous libérer du sucre devient une réalité et votre corps vous dit merci !

    En bonus, 30 recettes

  • Superfacile, la cuisine au robot cuiseur qui vous réconcilie avec la cuisine au quotidien ! Découvrez une cuisine simple et rapide, riche en saveur et en couleur, avec 90 recettes inédites qui vous rendront la vie plus facile.
    Exit la prise de tête des petits plats à élaborer les soirs de semaine, des menus du week-end à préparer ou tout simplement le manque d'inspiration pour utiliser son robot cuiseur, avec cette cuisine familiale et du quotidien que vous propose Céline de Cérou, auteur du blog
    Frenchzest.
    En préambule : toutes les infos et astuces pour une bonne utilisation de son robot cuiseur,
    Suivi de 90 recettes à découvrir, superfaciles, toutes photographiées et réalisées au robot cuiseur.
    /> Accessibilité garantie avec au menu :
    - tous les grands classiques : blanquette de veau, petit salé aux lentilles, lapin à la moutarde, risotto à la milanaise..
    - des soupes : minestrone, soupe de potiron, bisque de crevettes, soupe paysanne...
    - des recettes pour les enfants : sauce bolognaise, gnocchis, flan aux courgettes, riz cantonais...
    - des recettes du monde : goulash, jambalaya, paella, chili con carne...
    - des plats végétariens : quinoa aux légumes, dalh, orge perlée, korma d'aubergines...
    - et des desserts : gâteau au citron, poires pochées, crème caramel, riz au lait...
    Bon appétit !

  • Paul Bocuse (1926-2018), l'un des chefs français les plus respectés au monde, aura fait reconnaître la cuisine comme un art majeur. Un an après sa mort, cette biographie nourrie de témoignages retrace le parcours de Monsieur Paul avec ses traits de génie, ses tours de main, mais aussi ses travers.
    Paul Bocuse, le primat des gueules" Pour tous les cuisiniers, Paul Bocuse (1926-2018) était un saint patron, un parrain, un " chef ". Héritier d'Escoffier, de Fernand Point et de la Mère Brazier, il a fait de son nom un synonyme d'excellence, y compris auprès de ceux qui n'ont jamais cassé la croûte de sa soupe aux truffes ou savouré sa volaille de Bresse en vessie.En magnifiant l'art culinaire, il a transformé les cuisiniers, confinés dans leurs arrière-salles, en stars. À son savoir-faire incontesté, il a su ajouter le faire-savoir, avec un sens inné du marketing.D'un modeste hôtel-restaurant avec nappes en papier et couverts en inox, il a fait un trois étoiles qu'il a su conserver plus d'un demi-siècle, avant de créer les " Bocuse d'or ", Jeux olympiques de la cuisine, et de partir à la conquête du monde, de la Floride au Japon où il est devenu une icône. Un triomphe qui doit à son enracinement dans le terreau lyonnais et à un certain art de vivre.Pour raconter l'épopée du sauvageon des bords de Saône devenu " primat des gueules " et cuisinier du siècle, Robert Belleret a enquêté auprès des grands chefs, des " équipiers " et des proches de " Monsieur Paul ". Derrière l'homme, aussi simple et timide qu'extravagant et facétieux, c'est toute l'histoire de la grande cuisine française qui se profile."

  • L'ouvrage de gastronomie qui, il y a une centaine d'années, a révolutionné la cuisine italienne, enrichi par son auteur au fil du temps, imité, piraté... et toujours d'actualité.

  • Le fabuleux destin de Paul Ricard qui a fondé depuis sa Provence natale l'un des plus grands groupes de spiritueux mondiaux. Toujours sur le terrain, ce tycoon insatiable et visionnaire aura non seulement laissé son nom au pastis marseillais qu'il a créé mais aussi à des objets de merchandising collector, à des slogans cultes, à des îles, à des bateaux révolutionnaires, à un Institut océanographique et même à un circuit automobile.Ce livre est son histoire, celle d'un homme qui a fait de son nom une marque mondiale.

  • Destinés aux foodistas comme aux cuisiniers débutants, 50 conseils illustrés pour maîtriser les arts de la table et le savoir (tout) manger...
    Comment manger un homard sans que le corps-à corps avec le crustacé finisse en scène de crime ? Comment ouvrir une noix de coco, éplucher une mangue ou découper une volaille avec dextérité ? Comment utiliser des baguettes ? Comment se lever de table ou partager une addition avec élégance ? Comment survivre à un barbecue quand on est végétarien ? Toutes les réponses sont là !" Le compagnon de dîner idéal. " Oprah Winfrey

  • Des grands dîners de Louis XIV à la cour de Versailles aux extravagances contemporaines de la cuisine moléculaire, en passant par la joyeuse bamboche des années 1900 ou la franche convivialité d'un repas de chasseurs du pays gascon, ce dictionnaire amoureux est un "régal" de culture, d'histoires et d'anecdotes.
    J'aurai passé un demi-siècle de ma vie à rouler ma bosse et mon estomac sur la Terre entière et n'ai toujours pas perdu l'appétit de le raconter. Non pas en professeur "ès-gastronomie" (oh, le vilain mot !) mais en gourmand, amateur de bonnes et belles choses, de rencontres et de découvertes. Pour faire partager à mon lecteur mes emballements, mes déconvenues ou mes coups de gueule, je me suis coulé dans la peau du conteur, comme il s'en trouve autour d'une table entre amis.
    Quand je lui fais déguster un lièvre à la royale, nous sommes au Palais-Royal chez Mme Colette. En-semble, nous humons les parfums du miroton de Mme Milord, ma concierge, nous nous glissons dans les mystérieuses cuisines de la franc-maçonnerie, nous nous asseyons chez les plus grands chefs du siècle et nous nous payons la tête des ridicules d'une certaine gastronomie contemporaine.

  • Cochon de lait

    Philippe Conticini

    Le goût de l'enfance, doux et amer.
    Dès son plus jeune âge, Philippe s'est interdit d'exprimer ce qu'il est fondamentalement, un homme extraverti. Dans l'appartement où il est souvent seul, il joue au petit chimiste du goût et, sans en avoir conscience, commence à mélanger et superposer les saveurs.
    Dans la lignée de ses parents restaurateurs, il ouvre avec son frère La Table d'Anvers. Ce frère qui étouffe sa personnalité est un cuisinier exceptionnel. Et c'est en goûtant sa version de la côte de cochon de lait que la vie de Philippe bascule...
    À la fois croustillante et fondante, elle fait naître en lui une émotion gustative qui le bouleverse. C'est toute sa pratique de la pâtisserie qu'il remet alors en question, et il n'aura de cesse de chercher à provoquer cette sensation de " gros câlins " dans ses desserts. Aussi ne peut-on comprendre ce qu'il fait en cuisine sans l'avoir entendu parler de l'enfance...
    Comment cet être d'une sensibilité rare s'est-il construit ? Comment a-t-il éduqué et affiné son palais ? Où a-t-il puisé la force de se relever quand il aurait dû échouer cent fois ? Dans ce récit où apparaît le fil de sa vie, Philippe Conticini explique pour la première fois son voyage initiatique vers le goût.

  • Aujourd'hui, les tables en vue abondent sur différents continents. Cette mondialisation culinaire s'accompagne de phénomènes d'hybridation, ainsi que de multiples références à la proximité, à la simplicité et à la nature. Les guides, parfois contestés, se sont diversifiés. Les hiérarchies culinaires s'affichent à travers de nombreuses listes et relais d'influences. C'est à raconter et analyser cette passionnante évolution des espaces gastronomiques et de leur critique que s'attache Jean El Gammal. De la prédominance du modèle français traditionnel de la fin des années 50 à la « nouvelle cuisine » qui dépasse aujourd'hui nos frontières, plus de 60 années de tables en vue minutieusement retracées et commentées grâce à une documentation exceptionnelle.

  • Le chocolat achève de conquérir la planète avec l'arrivée de nouveaux pays consommateurs comme la Chine, ou encore avec le développement récent d'une filière locale de fabrication de chocolat dans des pays traditionnellement producteurs de cacao (Pérou, Brésil, etc.).
    Un et à la fois multiple, le chocolat n'a cependant pas le même goût à New York qu'à Tokyo, ou même à Bruges qu'à Paris. La culture gastronomique propre à chaque pays influence directement l'idéal aromatique d'un produit versatile par essence. Le chocolat sera, bien évidemment, perçu différemment en tablettes, en bonbons, en barres, en entremets ou en breuvages. Comment localiser, analyser voire apprécier « les goûts du chocolat dans le monde ». Telle est la thématique que nous vous proposons d'explorer à travers cet ouvrage collectif.

  • Ils sont une trentaine de chefs disparus, d'Escoffier à Senderens, de Gouffé à Vergé, de Pellaprat à Lenôtre, de Montagné à Loiseau, à avoir marqué de leur sceau le patrimoine culinaire français. Thierry Marx et Bernad Thomasson retracent ici les destins - nourris d'anecdotes et de rencontres - de ces créateurs hors du commun. Pour chacun d'eux, trois recettes emblématiques sont proposées à l'amateur de cuisine, puis une quatrième revue par Thierry Marx. Les illustrations sont signées Patrick Pleutin.
    Thierry Marx, l'un de nos chefs étoilés les plus médiatiques, et Bernard Thomasson, journaliste et romancier aux Editions du Seuil, animent depuis quatre ans sur franceinfo l'émission hebdomadaire L'Histoire à la carte, dont ce livre est l'un des prolongements. Patrick Pleutin, illustrateur, est spécialisé dans le dessin autour de la gastronomie.

  • Le manuscrit 7009 de la BNF "Traité culinaire anonyme du XIIIè siècle" ainsi que le livre de Tugibî sont les uniques témoignages culinaires du Maghreb et de l'Espagne musulmane. Or, le Traité anonyme a la particularité de mêler la cuisine, la diététique et l'histoire. L'auteur cite de nombreux personnages qui nous permettent de voyager entre l'Occident et l'Orient et ainsi d'avoir une idée de l'évolution et de l'adaptation des recettes selon les lieux. Il émaille le Traité de recettes simples et populaires.

  • "Parce que ma santé passe avant les intérêts de l'industrie agroalimentaire !"

    Notre alimentation est aujourd'hui dominée par trois puissantes catégories d'aliments que sont le blé (et son gluten), le lait et le sucre. Tout au long de ce livre, vous allez découvrir comment ces produits, soutenus par de puissants lobbies, deviennent véritablement addictifs et pourquoi ils finissent par nous faire prendre du poids et par perturber notre santé. La nature est bien faite et notre bon sens devrait nous permettre de prendre les bonnes décisions en matière d'alimentation. Or, parce que des milliards d'euros sont en jeu, l'industrie agroalimentaire brouille les messages.

    Allant plus loin qu'un simple manifeste contre la malbouffe, ce livre vous propose de réelles alternatives pour retrouver le plaisir d'une alimentation saine et gourmande. Vous découvrirez ainsi :


    Des informations complètes sur la nutrition pour comprendre ce dont votre corps a réellement besoin.

    Un programme détaillé en deux phases pour changer de comportement et trouver votre poids idéal.

    Des recettes et tableaux pour réapprendre à cuisiner et faire le point sur les aliments à privilégier et ceux à oublier.



    "Ce livre, accessible à tous et très bien documenté, est aussi un plaidoyer pour devenir consom'acteur et prendre en main notre alimentation."
    Dr Anthony Fardet

  • Les différents domaines et filières de la gastronomie et de l'oenologie ont contribué, au fil des époques, à produire de nombreuses terminologies propres à désigner tout à la fois le matériel utilisé en cuisine, les procédés mis en oeuvre et les produits finis qui en résultent. De la description organoleptique d'un vin aux dénominations de plats sur la carte d'un restaurant, tous les mots sont utiles pour signifier et représenter la gastronomie.

  • Dans la lignée d'Etonnants légumes (Actes Sud, 2001), ce livre propose de redécouvrir le goût des fruits, nature ou cuisinés, à travers près de quatre cents recettes sucrées, salées ou aigres-douces.


  • La majorité de notre alimentation contient du gluten, cette protéine du blé qui fait tant parler d'elle. A force d'en consommer en grande quantité, nous souffrons au quotidien de petits maux, plus ou moins gênants : troubles digestifs, problè

  • Alors que nous vivons dans une société qui définit le bon fromage comme celui provenant essentiellement de l'artisanat et comme celui pour lequel il faut en mettre le prix, ne faudrait-il pas mieux faire découvrir toutes les variétés exhaustives, tous les rites, coutumes, manières de préparer, déguster et manger, issus des nombreuses origines qui dessinent nos sociétés. Les principaux pays étudiés ici sont la France, la Suède, la Russie, les Etats-Unis.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty