Transports

  • Un voyage aussi enthousiaste qu'érudit sur les traces des navigateurs d'antan et d'aujourd'hui

    L'
    Éloge passionné des navigateurs réunit cinquante-deux personnages tel un jeu de cartes. Pour autant, le choix de ces figures de l'histoire de la navigation résulte à la fois d'exigences sévères et de partis pris résolus assumés en toute subjectivité. L'auteur voulait en effet parcourir toutes les époques et tous les océans à bord de toutes sortes de navires : l'ouvrage s'ouvre ainsi sur Noé et son Arche, pour s'achever sur Klaus Vogel, capitaine de l'
    Aquarius, le sauveur des migrants de Méditerranée. Avec le Viking Leif l'Heureux, nous traversons l'Atlantique vers le Labrador, tandis que la flottille de Magellan nous emmène autour du monde et que les corvettes de Dumont d'Urville forçant la banquise sont les premières à toucher l'Antarctique. Nous sillonnons aussi le Pacifique, accompagnant Stevenson et London en quête d'inspiration littéraire. Quant aux navires, nous expérimentons le radeau d'Ulysse, le trimaran géant de Gabart et la
    Calypso de Cousteau.

    Dominique Le Brun tenait aussi à accueillir dans ces pages les femmes qui ont apporté une dimension nouvelle aux choses de la mer et de la navigation. Virginie Hériot, la yacht woman de la Belle Époque ; Anita Conti, s'alarmant de la surpêche dès les années 1930 ; Florence Arthaud qui, la première, démontra qu'une femme pouvait gagner une course en solitaire ; Isabelle Autissier et Ellen MarcArthur, poursuivant une carrière de compétition au sommet par un combat pour la sauvegarde de la planète. Et quelle rencontre de fascinantes personnalités ! Cook, aux trois grands voyages de découverte ; Bougainville et Lapérouse, parfaits " honnêtes hommes " du siècle des Lumières ; Maupassant et Signac, les plaisanciers ; Dumas, Verne, Conan Doyle, Hemingway, Brel, qui furent aussi de véritables navigateurs ; Monfreid, l'aventurier ; Tabarly, Kersauson et Colas, toute une époque de la course au large ; Moitessier, le philosophe pacifiste de la haute mer en solitaire et Watson, le défenseur des océans aux méthodes musclées...

    Dominique Le Brun a choisi de n'évoquer que des navigateurs qui pour une raison ou une autre, l'ont ému. Si les portraits qu'il brosse sont très personnels et affectifs, ils sont systématiquement argumentés et leur présence dans le livre est justifiée par un apport réel à l'histoire des liens qui unissent l'homme à la mer.

  • Une histoire mondiale des as de l'aviation, de la Première Guerre mondiale à la guerre Iran-IrakDepuis 1915 et l'exploit du Français Adolphe Pégoud, les as de l'aviation sont des pilotes de chasse crédités d'au moins cinq victoires aériennes homologuées. Qui sait que le dernier d'entre eux fut l'Iranien Assadollah Adeli, en 1988 ? Que dans l'intervalle, huit mille pilotes d'une quarantaine de nationalités ont décroché ce titre envié, dont un tiers d'Allemands ? Qu'il y eut autant d'as canadiens que d'as français pendant les deux guerres mondiales ? Qu'un Finlandais occupe la tête du palmarès de la Seconde Guerre mondiale, as de la Luftwaffe mis à part ? Qu'il y eut davantage d'as soviétiques que d'as américains pendant la guerre de Corée ? Que la guerre du Vietnam engendra trois fois plus d'as vietnamiens que d'as américains ? Et que ce sont deux Russes et un Israélien qui ont obtenu le plus de victoires à bord d'un chasseur à réaction moderne ?
    Cette histoire d'hommes, de femmes et de machines transcende le XXe siècle. Véritables chevaliers du ciel, les as ont dominé les champs de bataille comme les chevaliers du Moyen Âge en leur temps. À travers cet essai magistral qui décrypte leur mythe, l'auteur raconte leur épopée, soulignant la manière dont ces héros ont été instrumentalisés par la propagande et le pouvoir politique. Il répond à toutes les questions que se posent le grand public comme les passionnés d'aviation à leur sujet. Il livre une synthèse de leurs palmarès, toutes nations confondues, et apporte pour la première fois de précieuses informations sur les as israéliens, arabes et iraniens.

  • L'omniprésence des transports motorisés dans nos sociétés nous a imposé une telle «culture de la mobilité motorisée» qu'il est tentant de considérer ces multiples machines comme une nouvelle génération de dinosaures énergivores et polluants. Ces monstres modernes qui saturent l'air de nos métropoles et participent à la déstabilisation du climat seraient-ils devenus une nouvelle espèce hégémonique, non pas herbivore ou carnivore, mais objectivement «airvore»?

    Les discours convenus se veulent rassurants: en matière de consommation de carburants et d'émissions polluantes, les voitures neuves seraient de plus en plus efficientes, les trains devenus parfaitement propres grâce à leur électrification, les navires, toujours aussi discrets malgré leur gigantisme, et les dernières générations d'avion, plus sobres que jamais. Pourtant, on ne cesse d'enregistrer des pics de pollution et de lancer des alertes sanitaires dans de nombreuses zones urbanisées qui n'en finissent plus de suffoquer. Comment se fait-il que, considérés un à un, les moyens de transport semblent exceller, alors que, pris dans leur ensemble, ils échouent à réduire la pollution urbaine et les émissions de gaz à effet de serre?

    Quel sera le destin de ces machines «airvores»? Vont-elles finir par disparaître d'elles-mêmes à la suite d'une gigantesque panne sèche ou bien s'éteindre dans un «airpocalypse» surchauffé ? Est-il encore temps d'agir pour les dompter? Dans une enquête historique et sociologique inédite et minutieuse, Laurent Castaignède retrace l'épopée de leur irrésistible ascension et expose leurs impacts environnementaux et sociaux. L'expansion du parc motorisé ne donnant aucun signe d'essoufflement, l'auteur passe au crible les innovations en vogue pour en faire ressortir les limites. Il propose aussi un ensemble de mesures radicales mais pragmatiques qui permettraient de relever le double défi sanitaire et climatique.

  • Entre les pommes soufflées, inventées en 1837 à cause du retard du premier convoi de Paris à Saint-Germain et le TGV Est qui va changer les relations européennes en 2007, voici 170 ans de notre histoire. Des voyages pour rêver, un livre pour voyager.
    Qui n'a rêvé de monter à bord de l'Orient-Express, du Transsibérien, du palace sur rails des maharadjahs ou encore de s'embarquer avec Paul Morand, Agatha Christie, Valéry Larbaud et Joseph Kessel?
    Avec Jean des Cars, vous allez exaucer ces rêves. Vous voyagerez dans ces trains mythiques ou dans les chemins de fer de notre enfance, ces merveilleux tortillards de campagne haletants et soufflants, que des amateurs déterminés font rouler du Vivarais à la Baie de Somme, de l'Alsace à la Provence.
    Le train, sous toutes ses formes, est depuis un siècle et demi le créateur d'un monde nouveau d'émotions et d'art de vivre. De Labiche à Zola, de Hitchcock à Truffaut, les trains du mystère, du drame et de l'amour sont l'univers favori de l'auteur. De la vapeur au TGV, il enchantera votre lecture.
    Un livre raconté par un écrivain qui, comme son arrière-grand-père, ne peut voir partir un train sans être du voyage.

  • On compte aujourd'hui les villes en millions d'habitants, mais la ville de demain se comptera en milliards de deplacements. Le citadin est d'abord un voyageur en mouvement perpetuel. Pour le transporter, on lui propose la voiture electrique autonome, les mobilites douces, la trottinette ou la marche a pied... Si ces solutions sont bienvenues, aucune ne releve le defi du mass transit aux heures de pointe dans les megalopoles.

    Aucune n'arrive a egaler le train en termes de capacite, de vitesse, de regularite, de bilan carbone. Dans de nombreuses metropoles mondiales pourtant, le reseau ferre a mauvaise presse : engorge, vetuste, couteux. Pour se preparer a la croissance continue des deplacements, Alain Krakovitch prone un changement de paradigme : par un management plus agile, par un redecoupage des lignes, par la generalisation de l'automatisation, par une integration encore plus forte des gestionnaires du train et du rail.

    C'est par cette simplification radicale du systeme que nous pourrons atteindre la robustesse, le confort et la fiabilite du metropolitrain de demain. Au service de voyageurs toujours plus exigeants, informes et desireux d'une offre globale de mobilite au coeur des villes. 


  • La référence des pilotes et futurs pilotes de ligne

    Considéré comme une référence dans le milieu de l'aéronautique, ce guide pratique est destiné aux navigants professionnels désirant acquérir ou maintenir un bon niveau de technicité. Il est u

  • Les mégalopoles qui structurent le quotidien de la vie de l'humanité naissent, grandissent, et préparent notre avenir. Dans ce foisonnement, les gares seront les centres nerveux des villes de demain. Sans gare, la cité ne pourra se développer harmonieusement. Hubs du futur, elles formeront le premier réseau physique intelligent, connectant à la fois les hommes, les flux commerciaux, les données, à travers tout le territoire.
    Ces hubs, point de ralliement, de croisement et de rencontre de toutes les populations, sans exclusion, réconcilieront la mobilité avec le bien-être, la ville avec ses quartiers et périphéries, en favorisant le développement économique, en replaçant l'environnement au coeur de la cité et en conciliant la sphère digitale et le monde physique.
    Ils seront à la fois totalement ouverts sur la ville, son histoire, ses spécificités, mais également sur le reste du monde qui viendra s'inscrire au coeur de la cité.
    La Gare et ses métiers d'intégrateurs de services, pierre de voute des futures mégalopoles et de l'aménagement des territoires, créatrice de nouveaux services inédits du quotidien, structure nos futurs.
    Le XXIe sera celui de la mobilité voulue, et du développement des mégalopoles connectées, au sein de cités elles-mêmes interconnectées. Le siècle des gares est arrivé.

  • La complexité du Code de la route (600 pages, plus de 150 modifications depuis 1958) a fait naître beaucoup d'approximations, de malentendus et d'idées fausses.Ce guide passe au radar 65 situations ordinaires ou insolites que tout automobiliste ou conducteur de deux-roues peut rencontrer au quotidien.Du kit mains libres à l'obligation d'assurer tout véhicule en passant par le casse-tête des places de livraison ou la pause pipi au bord de la route, vous saurez enfin ce que vous avez vraiment le droit de faire - ou pas ! - au volant.Chaque situation est agrémentée d'exemples, d'anecdotes ou de pépites méconnues du Code de la route dont vous pourrez tirer avantage en cas de contrôle. Le tout avec pédagogie et humour.Permis ? Pas permis ? Informez-vous et sauvegardez vos points !


  • La fin du tout automobile est une évolution majeure de notre société et de notre mode de vie. Mais elle concerne aujourd'hui seulement une fraction de la population.

    Pour les habitants des grandes villes, l'automobile est une contrainte et une


  • Quarante ans après sa création, le RER a-t-il tenu promesse ?

    Inauguré en 1977, le RER est, à l'instar de la DS Citroën et du Concorde, un pur produit des Trente Glorieuses. Symbole de progrès, de victoire sur le temps et l'espace, il a incarné, bien plus qu'un simple moyen de transport, un modèle de société moderne et égalitaire, l'abolition de la frontière entre centre et périphérie, la promotion des classes moyennes et l'accès aux loisirs pour tous. Mais qu'en est-il aujourd'hui ?
    Saturé et vieillissant, le RER est devenu synonyme de promiscuité et d'aliénation sociale... Pour autant, s'il génère des conflits, c'est qu'il est, dans notre société ségréguée, l'un des derniers espaces de confrontation à l'autre. Voilà pourquoi il demeure un passionnant lieu de vie et d'exploration intellectuelle, qui ne cesse d'inspirer artistes et chercheurs.

  • Passion vélo ou vélo à assistance électrique en ville dresse un vaste inventaire des matériels et des dernières innovations qui distinguent ce moyen de locomotion moderne des pénibles antiquités que bien des cyclistes ont encore en mémoire : pneus anticrevaison, boîtes de vitesse efficaces, freins endurants presque sans entretien, vélos pliants... et surtout assistance électrique, formidable et fréquante alternative à la voiture pour aller bien et loin.

  • Dans le cockpit !

    Le commandant Olivier Claux est commandant de bord depuis de nombreuses années. Seul maître à bord de son paquebot des airs, il a la responsabilité de gérer tous les imprévus pour amener ses passagers à bon port.

    Passagers en crise, problèmes techniques, imprévus météorologiques, avaries mécaniques... chaque vol a ses petites surprises ! Et dans 99% des cas, tout est géré dans le secret du cockpit pour le plus grand bonheur des passagers. Olivier Claux nous dit tout de son quotidien dans lequel il est amené à gérer toutes sortes de soucis.

    Vous allez en apprendre de belles sur le quotidien d'un commandant de bord !


  • On a tous quelque chose de taxi...

    Partout dans le monde, le taxi existe. C'est le même mot et le même geste. Une main se lève, une voiture s'arrête et l'aventure peut commencer.
    C'est la poursuite d'une voiture, c'est l'amour qui s'y déclare, c'est une lettre qu'on a égarée. Et le cours d'une vie bascule. Le chauffeur de taxi, même si on aime le critiquer, permet le temps d'un trajet le rêve d'un ailleurs. La littérature, la poésie, la chanson et surtout le cinéma en ont fait depuis longtemps un personnage central, en tout cas essentiel. Il fait partie de notre imaginaire collectif. Peu importe la couleur ; jaune, noir, rose, vert ou blanc, dans tous les pays du monde, le taxi nous emporte et donne du rythme à nos vies et à nos villes. Dans un monde en plein bouleversement, où Uber, le numérique et bientôt la voiture autonome réinventent chaque jour notre désir de mobilité, l'histoire de nos vies continuera à s'écrire à bord des taxis.
    Sans nostalgie, sans idéalisme, ce livre raconte tout à la fois la grande et la petite histoire des taxis, la solitude, la guerre, les grèves, leur mauvaise réputation mais aussi leur formidable esprit de solidarité.
    On y croise des grandes figures de la profession comme Louis Renault ou André Rousselet, le patron de la G7, et des stars comme Orson Welles, Robert De Niro ou Audrey Hepburn. Mais aussi les acteurs du quotidien : chauffeurs de taxi d'hier et d'aujourd'hui, hommes et femmes qui incarnent, quel que soit le pays ou le continent, un désir d'ascension sociale, de liberté, d'émancipation. C'est à eux que ce livre est dédié.


  • Cet ouvrage propose une méthode dérivée des techniques de pilotes professionnels et de rallye, adaptée aux besoins des chauffeurs de hautes personnalités, d'élus, de maîtres, et à la conduite rapide des policiers et des services de secours. Il per

  • Savez-vous pourquoi les trains roulent-ils à gauche ? Et comment, sous le Second Empire, des ouvriers creusant à la force de leurs bras le tunnel ferroviaire de 12 km entre la France et l'Italie ont pu, sans carte ni GPS, bien que plongés dans l'obscurité, raccorder leur deux galeries avec une précision de quelque trente centimètres?  Comment un TGV peut rouler à plus de 300 km/h en utilisant une énergie vingt fois moindre que celle d'une voiture de course roulant à la même vitesse ? Comment René Clément, dans La Bataille du rail (chef d'oeuvre du cinéma français de la fin de la Seconde Guerre mondiale) a pu filmer la spectaculaire scène du déraillement d'un train lancé à pleine vitesse? Grâce à Clive Lamming, c'est sur un univers à peine imaginable de l'extérieur que le voile est levé. Vous découvrirez aussi comment s'organisait la vie à bord avant l'invention des toilettes dans les voitures, vous percerez les mystères du mythique Orient-Express, vous assisterez à une véritable dissection de locomotive à vapeur... Attendez-vous à en apprendre beaucoup sur ce condensé d'ingéniosité technique qui a révolutionné notre civilisation.

  • Le 14 avril 1912, le Titanic trace fièrement sa route vers New York. Rien ne laisse présager que le géant des mers, le plus luxueux paquebot jamais construit, court à sa perte.À 23 h 39, la vigie discerne soudain la masse sombre d'un iceberg sur la trajectoire du grand paquebot. Sur la passerelle, l'officier de quart donne l'ordre de venir sur bâbord... Une manoeuvre qui va envoyer mille cinq cent personnes par le fond. Deux heures et quarante minutes plus tard, le Titanic a disparu de la surface des eaux. Il n'aura navigué que cinq jours. Aussitôt naît un mythe qui n'a cessé de fasciner.Un siècle après le drame, l'historien maritime Gérard A. Jaeger explique qu'il était impossible d'enrayer le cours de l'histoire. Remontant à 1907, date à laquelle commence l'aventure du Titanic, il inventorie les faits, réhabilite la fiabilité du navire et se penche sur les manquements du personnel de bord. Décrit comme le symbole d'une civilisation finissante, le drame du Titanic n'est en réalité que la résultante d'un tragique concours de circonstances.Son enquête a conduit l'auteur à Belfast, où fut construit le paquebot, ainsi qu'à Londres et à New York, où se sont tenues les commissions d'enquête sur le naufrage.

  • Ce livre est celui d'un homme, mais aussi celui d'une vie dont la mer fut le pivot : celle qu'on laboure à la voile ou à moteur, celle que l'on parcourt par tous les temps, celle dont on tire sa subsistance, celle qui vous prend parfois la vie mais que l'on ne peut quand même qu'aimer. C'est aussi la vie française des années du XX° siècle, avec le développement technique qu'elle connut. C'est aussi le portrait d'une générosité qui s'épanouit dans une vie rude, où les hommes s'affrontaient... mais s'entraidaient bien au-delà des divisions sociales, car la vie et la mort dépendaient de leur entente et de leur solidarité.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Un ouvrage qui retrace l'évolution du port de commerce de Cherbourg et les aménagements qui y ont été apportés pour répondre au développement intensif du transport maritime, et à l'arrivée de navires de plus en plus imposants et puissants. Dans un second temps, Gérard Destrais nous présente les compagnies et les paquebots qui offrirent à Cherbourg tant d'heures d'intense activité.

  • Pilote dans l'aviation civile est la suite d'Aviateur sans moteur. Jean-Pierre Milan continue de nous entraîner dans le monde du vol à voile et de la si mal nommée "petite aviation", alors qu'il oeuvre désormais au sein du Service de la formation aéronautique, l'un des organismes situés dans le giron de la direction générale de l'Aviation civile. A ses côtés dans les cockpits de planeurs et avions, on pénètre davantage encore dans ce monde fascinant du vol, mais aussi dans la complexité, les incertitudes et la fragilité propres à un parcours d'aviateur dont les chemins sont loin d'être tout tracés.

  • Cette 4e édition revue et augmentée du guide de la Tanzanie profite plus encore que les précédentes de l'expérience acquise par Bernard Passot, au fil des voyages qui l'ont conduit depuis 25 ans, tant à l'ouest qu'à l'est du continent. Les conseils pratiques ont été actualisés. Sans négliger les circuits classiques, ce guide ouvre d'autres voies, moins courues, plus exigeantes, où personne (professionnel ou touriste) ne pourra tricher.

  • Le développement du transport ferroviaire de fret est régulièrement mis en avant comme solution à la lutte contre le réchauffement climatique dans le domaine du transport de marchandises. Du coup le rail, n'en finit pas de voir son déclin comme une injustice. Les solutions mises en avant, y compris par Le Grenelle de l'environnement, n'ont rien apporté de plus que les discours précédents. Il est donc temps de sortir d'une logique absurde où l'on vante les mérites du rail pour le fret, tout en constatant qu'on ne parvient pas plus à reconquérir des marchés perdus qu'à innover.

  • Les légendes de l'histoire de l'aviation
    Les légendes de l'histoire de l'aviation

    Revivez la folle histoire de l'aviation à travers 60 portraits d'aviateurs mythiques. Des pionniers aux héros de l'aviation moderne, plongez au coeur de leurs histoires personnelles et de leurs aventures. Cet ouvrage laisse parler les émotions, les souvenirs et à travers une iconographie exceptionnelle, sublime ces hommes et ces femmes d'exception tels que Lindbergh, Mermoz, Saint-Exupéry, Roland Garros ou encore Hélène Boucher et Adrienne Bolland.

  • La fabuleuse épopée du chemin de fer !
    La fabuleuse épopée du chemin de fer ! Le 27 septembre 1981, le premier TGV commercial circulait à 260Km/h entre Paris et Lyon, permettant à la SNCF de changer de siècle avant l'heure ! Mais pour rendre possible cet exploit technologique, de nombreux efforts de recherche seront menés entre 1870 et 1970, un " siècle " durant lequel les ingénieurs des compagnies privées, puis de la SNCF, n'auront cessé de perfectionner ce fabuleux outil qu'est le " chemin de fer ", en le faisant passer de la traction vapeur à la grande vitesse. Des voitures à impériale aux trains Corail, en passant par les trains de banlieue, les TEE et les TGV, ce livre vous invite à (re)vivre l'étonnante histoire des chemins de fer. En voiture s'il vous plait... et attention au départ ! Revivez les exploits des " dévorants ", des machines à vapeur et des cheminots travaillant dans les " coulisses " du rail, apprenez comment circule un train.
    Lorsque vous refermerez ce livre, le " fonctionnement du rail " n'aura plus aucun secret pour vous !
    Découvrez, entre autres : L'histoire des chemins de fer Français Le train, de la vapeur au TGV Les grandes innovations qui ont fait le succès du train Le matériel roulant, voitures et locomotives

empty