Climat / Météo

  • Un petit guide tout en couleurs pour apprendre à observer les phénomènes météorologiques ! Ce Petit Guide vous invite à comprendre et observer les phénomènes météorologiques pour en comprendre tous les mystères. Partez à la découverte du givre, de la rosée, des éclairs, des feux de Saint-Elme, des murs de poussières, des halos solaires ou encore des tempêtes et du Mistral ! Tout un monde que l'on côtoie tous les jours et qui recèle de nombreux secrets.
    Découvrez comment évolue une tempête, comment se forme le givre, pourquoi voit-on un arc-en-ciel, ou encore pourquoi la Tramontane souffle !
    D'un tout petit format, ce livre tient dans une poche pour être le compagnon idéal de toutes vos excursions.

  • Un petit guide tout en couleurs pour apprendre à observer les nuages !
    Ce Petit Guide vous invite à comprendre et observer les nuages pour en comprendre tous les mystères. Partez à la découverte des cumulus, cirrus et autres altocombus ! Tout un monde de rêverie à portée de main et sans avoir besoin d'instruments.
    Comprenez comment se forment les nuages et ce qu'ils peuvent nous indiquer sur les prévisions climatiques, les illusions qu'ils produisent ou encore la formation des tornades.
    Apprenez à identifier les différents nuages et toutes leurs caractéristiques.
    D'un tout petit format, ce livre tient dans une poche pour être le compagnon idéal de toutes vos excursions.

  • Un guide pratique et idéal pour tout savoir sur la neige.Pour les amoureux de la nature, un guide à glisser dans la poche !

  • La communauté internationale, qui se retrouve en novembre 2015 à Paris, avait promis en 2009, au sommet de Copenhague, de maintenir le réchauffement sous le seuil d'une augmentation de 2° C par rapport à la température moyenne de la période préindustrielle.

    Cet engagement ne sera pas respecté. Il est désormais trop tard : les États-Unis devraient faire baisser leurs émissions de 15 % par an, la Chine de 10 %, l'Europe de 6 %.

    Vu les inerties combinées du système économique mondial et de la machine climatique, il est devenu illusoire de conserver un climat stabilisé sous cette limite. Le temps que nous avions pour agir, nous l'avons perdu en tergiversations, en vaines discussions.

    /> Comment et pourquoi la science climatique a-t-elle été si longtemps ignorée, relativisée, mise en doute ? Dans les coulisses de cette bataille, où Stéphane Foucart, journaliste scientifique au journal Le Monde, nous fait pénétrer, le lecteur trouve pêle-mêle l'ignorance, le mensonge et la manipulation.

    Le constat est glaçant : c'est la vérité de tout un domaine d'étude qui est menacée de disparition. Au risque de démobiliser l'opinion et d'encourager l'inaction des politiques et d'abandonner toute éthique scientifique.

  • Décembre 2015 - Conférence à Paris sur le climat" Les changements possibles du climat sont de natures très diverses et dépendent des régions et des pays ; mais nos ressources naturelles et nos modes de vie en seront forcément affectées ", insiste Laurence Tubiana dans sa préface. La négociation est difficile au niveau mondial, " le travail d'information doit se poursuivre à tous les niveaux ". Malgré ces difficultés, il ne faut pas être pessimiste car la prise de conscience se fait, même si c'est trop lentement, y compris en France.
    Les auteurs de cet ouvrage, experts et scientifiques, ont souhaité apporter leur contribution à l'effort d'information : expliquer les causes, les processus des changements climatiques et montrer que des solutions existent. Certaines peuvent être mises en oeuvre dès à présent. Si chaque citoyen est acteur à son niveau, il appartient aux politiques et acteurs économiques d'assumer leurs responsabilités et de prendre les décisions qui s'imposent. Il y a urgence : il est temps d'agir.
    Ouvrage collectif du Club des Argonautes écrit sous la direction de Michel Petit avec F. Barlier, P. Bauer, J.-P. Besancenot, J. Boé, A. Bonneville, O. Boucher, D. Boy, A. Cazenave, M. Combarnous, Y. Dandonneau, H. Décampsk, P. Drobrinski, V. Ducrocq, B. Durand, Y. Fouquart, C. Gautier, P. Geistdoerfer, A. Grandjean, M. Guillou, L. Labeyrie, K. Laval, G. Le Cozannet, M. Lefebvre, H. Le Treut, V. Masson-Delmotte, J. Merle, C. Ngô, J. Pailleux, J. Painter, B. Pouyaud, D. Salas y Melia, L. Terray, R. Vautard, B. Voituriez, R. Zaharia.
    La préfacière Laurence Tubiana est représentante spéciale de Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères du Développement international pour la Conférence de Paris 2015 (COP21). Le postfacier Erik Orsenna est membre de l'Académie française.

  • o La réduction des gaz à effet de serre (GES) mènera automatiquement à une amélioration de notre qualité de vie.
    o L'hydroélectricité est la clé de l'enrichissement du Québec.
    o Le Canada est une grande puissance énergétique.

    Voilà quelques-uns des mythes sans cesse répétés par les politiciens, les groupes d'intérêt, les porte-parole de l'industrie et
    les médias. Ces mythes nous donnent l'impression de maîtriser la transition énergétique et nous confortent dans l'illusion que nous avons les outils pour atteindre nos objectifs de réduction de GES sans toucher à ce qu'on appelle encore «le modèle québécois».
    La situation n'est pas meilleure dans le reste du Canada, où les gouvernements provinciaux oscillent entre objectifs ambitieux et inaccessibles, programmes de réduction des émissions de GES aussi coûteux qu'inefficaces et, carrément, déni du problème. Quant au gouvernement fédéral, après trois décennies d'inaction, il tarde encore à mettre sur pied une politique nationale sur la question.

    Dans cet essai choc, Normand Mousseau déboulonne systématiquement chacun de ces mythes et démontre de manière irréfutable la vérité suivante : la solution au problème des changements climatiques n'est pas de nature technologique ou scientifique, mais bel et bien politique.

    Normand Mousseau est professeur de physique à l'Université de Montréal et directeur académique de l'Institut de l'énergie Trottier. Il est l'auteur de plusieurs livres sur la question énergétique et celle des ressources naturelles. Il a été coprésident de la Commission sur les enjeux énergétiques du Québec.

empty